Lucky Louie

luckylouieimage

Première incursion dans le genre sitcom pour la chaîne câblée HBO. Lucky Louie est une série créée par Louis C.K., célèbre pour ses stand-up aux Etats Unis.

Le show ne survivra que durant une saison de 13 épisodes de 22 minutes en 2006. Il faut dire que le menu à base d’humour graveleux et de situations grotesques n’aurait pas, semble-t-il, plu aux exécutifs d’HBO, très soucieux de l’image de marque de leur chaîne concernant les séries produites.

Pas de seconde saison, pourtant envisagée à la base, ce qui laisse sur le carreau un certain nombre d’aficionados, élevant désormais un petit culte sur internet à leur série trop tôt disparue.

Lucky Louie se base sur le quotidien de Louie, qui vit à Boston avec sa femme Kim et leur petite fille de 4 ans, Lucy. Louie travaille à mi-temps dans le garage de son ami Mike alors que Kim est une infirmière travaillant assez dur pour ramener la majorité de l’argent à la maison.

A part cela, l’histoire, il n’y en a pas vraiment: c’est d’une banalité assez effarante, car le canevas ne décolle jamais vraiment d’une sitcom assez bas de gamme. Une situation qui est exploitée sur un épisode à la fois et une ribambelle de personnages qui s’y insèrent, que ce soient les amis de Louie, la famille ou encore les voisins.

Lucky Louie, à première vue, ressemble à une sitcom classique, mais à la différence de Roseanne par exemple, il n’y a pas ici vraiment de fond très intéressant dans les histoires racontées, si ce n’est un propos qui est quasi-exclusivement orienté vers le sexe.

Et c’est donc plutôt du côté de la mise en forme de la série qu’on recherchera ses particularité: car Lucky Louie, contrairement à beaucoup de sitcoms actuelles, est tournée par 3 caméra simultanées et face à une audience live, soit sans rire en boîte.

Pourquoi un tel raté? Peut-on sauver quelques meubles malgré tout? Quelques questions auxquelles nous tenterons de répondre dans notre dossier podcast à découvrir ci-dessus.

À propos de Tilman Villette

Tilman Villette est gestionnaire de dossiers auprès du Fonds du Logement de la Région Bruxelles Capitale. Après sa licence en communication, option journalisme obtenue à l’UCLouvain durant laquelle il a réalisé ses stages au magazine "Télémoustique" et à la RTBF Radio, il a également été enseignant pendant une année.
x

Regardez aussi

Max La Menace

Reprenant avec gourmandise le côté décalé et gaffeur du personnage originel, Max La Menace, le film n’a d’autre ambition que la grosse comédie décomplexée. Dans de nombreux cas, l’abattage des acteurs principaux, se faisant semble-t-il véritablement plaisir, sauve les meubles.

Misfits

Misfits, ce sont 5 délinquants dans un programme de réinsertion qui se retrouvent dotés de super pouvoirs après un étrange et violent orage. Pour ces 5 bras cassés, il va falloir gérer au mieux ces nouveaux dons, avec toutes les difficultés et tous les pièges qui vont forcément avec.