Accueil > Les Chroniques > Who's Who > Glen A. Larson

Glen A. Larson

glenlarsonimage

Magnum restera probablement sa série la plus célèbre à travers le monde. En 1980, CBS veut remplacer Hawaï, Police D’Etat par une série qui se déroule aussi sur l’île. Le premier projet de Larson est refusé par le network et Tom Selleck.

Il s’adjoint alors les services de Donald P. Bellisario. Le scénariste avait déjà eu l’idée d’une série où un détective privé habiterait dans une belle propriété de Bel Air et roulerait avec la Ferrari de son patron. Il transpose le tout à Hawaï. C’est le succès que l’on connaît! Mais cette série doit autant à Bellisario qu’à Larson.

L’autre énorme succès de ce dernier remonte aux années ’70. Il s’agit de Galactica. Larson prépare le projet alors qu’il est le producteur exécutif de Quincy (1976-1983), une série sur un médecin légiste, The Hardy Boys Mystery (1977-1979) et Le Signe de Justice (1978-1979). Mais le contexte n’est pas favorable. L’Âge De Cristal, La Planète Des Singes et Star Trek viennent de connaître des échecs. La science-fiction ne fait plus recette. Il faudra attendre la succès de La Guerre Des Etoiles en 1977.

Il promet à ABC de produire une série dont la qualité sera comparable au film. Le network accepte et effectivement le pilote tient ses promesses. Il est regardé par 65 millions de téléspectateurs. A l’époque, c’était l’épisode le plus coûteux jamais produit: 3 millions de dollars.

Mais l’audience se tasse assez vite. Pour couronner le tout, la 20th Century Fox, qui a produit Star Wars, poursuit ABC et Larson pour plagiat. Le créateur gagnera le procès, mais les doutes subsisteront toujours… Autant pour Galactica que pour son revival Galactica ’80. La série ne survivra qu’un an.

Glen A. Larson signe des séries qui ont bercé l’enfance de la plupart d’entre nous. Buck Rogers Au 25ème Siècle (1979-1981) surfe toujours sur la vague science-fictionnelle. De 1981 à 1986, Larson sort L’Homme Qui Tombe A Pic, l’histoire d’un cascadeur qui est chasseur de primes entre deux tournages. En 1982, le chevalier des temps moderne fait son apparition sur le petit écran. Il s’appelle Michael Knight, mais on remarque surtout sa monture: la Pontiac K2000.

Ensuite les choses se gâtent pour Larson, ses séries ne durent, au mieux, qu’une année. Manimal, l’homme qui a la capacité de se transformer en animal, et Automan sont annulés après 13 épisodes. Automan était la première série à mêler images vidéo et images de synthèse. Le personnage qui donne son nom à la série était, en effet, un hologramme.

Espion Modèle, The Highwayman, Enquêtes A Palm Spring, Nightman, qui s’échelonnent entre 1984 et 1999, marquent le déclin du scénariste. Seule Waïkiki Ouest marche un peu mieux et dure de 1994 à 1996. La série réunit une médecin légiste et un flic. La première est une ancienne Drôle De Dames, Cheryl Ladd et le flic est joué par Richard Burgi qui incarnera ensuite Jim Elison dans Sentinelle, un flic dont les 5 sens sont hyper-développés.

Glen A. Larson ne semble pas vraiment rajeunir ses concepts. Les hommes forts et valeureux accompagnés de belles technologies (K2000, Galactica), de benêts et de belles plantes (L’Homme Qui Tombe à Pic, Magnum) sont représentatifs des années ’80, mais depuis le monde a grandi.

On ne peut plus faire une série autour d’un héros macho. On ne peut plus non plus se limiter au manichéisme en vigueur dans ces séries. Le héros est sans peur, sans reproche et tombe les dames ; les victimes sont des veuves et des orphelins faibles, sans défense et toujours inoffensifs ; les méchants sont ridicules et bêtes. Bref, les nouveaux projets de Larson ne passent pas, ses anciennes séries sont rediffusées pour cause de nostalgie mais ont mal vieilli.

Drôle de destin que celui de ce type. Il monte un groupe avec ses copains de lycée: The Four Preps. Ils sont remarqués par Capital Records. Leur plus gros succès sera classé deuxième derrière Elvis Presley en mars 1958. Leur carrière durera 10 ans.

C’est durant leurs tournées dans les bases américaines d’Europe et d’Asie que Larson écrira ses premiers scénarios pour Twelve O’Clock High, Le Fugitif, Opération Vol. Le groupe s’éteint le jour où Larson décide qu’il va se donner à fond dans les séries télé. Il a probablement eu raison. Il est aujourd’hui décrié, mais Larson restera la marque d’une époque, et quelle époque… et quelle marque!

À propos de Sarah Sepulchre

Sarah Sepulchre est professeure à l’Université de Louvain (UCL, Belgique). Ses recherches portent sur les médias, les fictions, les cultures populaires, les gender studies et particulièrement sur les représentations, les liens entre réalité et fiction. Sa thèse de doctorat était centrée sur les personnages de séries télévisées.
x

Regardez aussi

Magnum: 1.01 Don’t Eat the Snow in Hawaii

L'épisode pilote de Magnum P.I. ne se distingue pas vraiment beaucoup des autres... Sauf que la série s’ouvre sur le pari que Thomas Magnum va gagner et qui va lui permettre de squatter allègrement le domaine de Robin Masters et d’utiliser... la célèbre Ferrari rouge.

The Pacific

The Pacific, c'est tout un pan peu connu par les européens de la seconde guerre mondiale, de la bataille de Guadalcanal à une permission à Melbourne en passant par les traumatismes des combats, pour terminer par la bataille de Peoleliu, la victoire finale et le retour au pays...