Alf

alfimage

Tout commence un beau soir par l’irruption d’une soucoupe volante dans le garage de la famille Tanner. Une famille américaine on ne peut plus typique.

Nous avons:

  • le père: Willie (un brave gars manquant cruellement de poigne)
  • la mère: Kate (une femme d’apparence autoritaire mais aimante)
  • la fille: Lynn (constamment à la recherche d’un petit ami et d’affection)
  • le fils: Brian (le benjamin, à la recherche d’amis)

Dans la soucoupe volante, la famille retrouve un être évanoui. Il a un long nez, des dents proéminentes et est tout poilu, un extraterrestre à n’en pas douter. Mais ici, ce n’est pas “La Guerre Des Mondes” ou “Independance Day”, non! On est plutôt du côté de “ET”. La famille n’a même pas peur. Elle recueille le petit être et décide même de le baptiser dans la minute. Ce sera Alf. Quelques instants plus tard, Alf se réveille et, surprise, il s’adresse aux Tanner directement en anglais (en français dans la version française bien évidemment)! Loin de s’embarrasser de présentation laborieuse, il demande tout de suite à manger et se montre très à l’aise avec les terriens.

Le jour d’après ne fera que confirmer la suite: Alf adopte directement sa nouvelle famille et non le contraire. La famille Tanner n’a pratiquement pas son mot à dire. Alf est arrivé et il est bien décidé à prendre ses aises et à rester. Pour preuve, il tentera d’appeler ses congénères dans l’espace pour leur présenter sa nouvelle famille. Il les présentera un par un, se permettant même de résumer les aspects de leur personnalité, cités plus haut. Bien évidemment, il ne faudra pas très longtemps pour que chaque membre de la famille apprécie Alf.

Mais en tout cas, dès les premiers épisodes le ton est donné: Alf est une très forte personnalité. Il est impertinent et bavard. Il cherche constamment à attirer l’attention sur lui et n’hésite jamais à faire une bêtise. En bref, il va bousculer la vie bien tranquille et rangée de la famille Tanner. Il est leur poil à gratter. Pour preuve? Dès l’épisode pilote, il dort dans le lit conjugal, s’incruste dans la salle de bain alors que Willie prend sa douche. Il vide le frigo à la moindre occasion et met la maison sans dessus-dessous.

Mais il n’en reste pas là. Alf montre vite une passion immodérée pour le chat Lucky. Et pour cause, il s’agit de son plat favori. Il passera le plus clair de son temps à tenter de le manger… ou à faire des blagues sur le fait de le manger. En effet, le chat était le plat principal sur sa planète Melmack. Une planète qui malheureusement n’existe plus. Le petit Alf est donc presque condamné à rester sur terre. A moins que Willie finisse par réparer sa soucoupe volante.

Mais Alf ne semble pas préoccupé outre mesure par ce détail. Il préfère passer son temps libre à terroriser la voisine: Madame Ochmonek. Une espèce de cousine de Mme Kravitz, la voisine de Samantha de Ma Sorcière Bien Aimée. Mais ce passe-temps à des conséquences: Alf est vite recherché par l’armée et la famille Tanner fera tout pour le cacher. Lui interdisant même de sortir (ce qui n’empêchera jamais l’extraterrestre de n’en faire qu’à sa tête).

Genre

La série Alf est une sitcom. Elle présente donc toutes les caractéristiques de ce genre très particulier de séries: des rires pré-enregistrés et un décor immuable dans lequel les personnages évoluent en permanence. Le décor idéal pour une famille étant bien évidemment la maison. Et plus spécifiquement, les pièces dans lesquelles la famille est la plus susceptible de se rencontrer, se parler, à savoir la cuisine et le salon.

Alf ne déroge pas à la règle. La toute grande majorité des scènes se passent dans la cuisine et le salon… deux pièces reliées comme souvent dans les sitcom par une porte battante! Le salon et la cuisine sont toujours exceptionnellement bien rangés et propres (à part quand Alf met du désordre). Les meubles, le canapé, les tables… tout semble figé définitivement. Cela donne une dimension totalement intemporelle à ces deux pièces. Le propre d’une sitcom.

Le générique est d’ailleurs très intéressant dans la mesure où il présente d’abord Alf et son caractère mais également les pièces de la maison où tout se joue.

Petit rappel du générique: l’image est en caméra subjective, c’est Alf qui filme et qui traverse les différentes pièces où il retrouve les 4 membres de la famille Tanner. Le père rentre de son boulot le journal à la main, la mère sort de sa douche et crie lorsqu’elle aperçoit Alf, ensuite Alf surprend Lynn dans le placard en train de parler au téléphone (sûrement avec son petit ami) et enfin le fils est en train de dessiner sur un coin d’une table. Le reste du générique montre encore quelques habitudes de Alf: il poursuit le chat et tente de voler de la nourriture dans le frigo mais il est retenu par Kate. Le générique se termine enfin par une réunion de toute la famille dans le jardin pour le barbecue.

Ce générique est donc très intéressant dans la mesure où il résume en une minute l’histoire et les relations entre les personnages mais également il souligne le genre sériel auquel Alf appartient. On comprend tout de suite que Willie a des problèmes avec l’autorité puisqu’il fait mine de demander à Alf de poser la caméra. Mais il n’arrive pas à se faire respecter. Kate semble être la personne ayant le plus d’autorité face à Alf puisqu’elle l’empêche de manger dans le frigo. Quant aux deux enfants, ils semblent contents de voir Alf. Ils le considèrent ainsi comme un petit frère, parfois ennuyeux parfois terriblement attachant.

D’un autre côté, comme je l’ai déjà dit, ce générique montre les pièces clé de la maison: le salon, la cuisine et la salle de bain. On comprend également qu’il s’agit d’une comédie familiale au vu de la réunion de famille autour du barbecue à la fin du générique.

Diffusion

Alf est une série qui a connu un succès phénoménal aux Etats-Unis, à tel point qu’il devint également le héros de deux séries animées et que le merchandising autour du personnage fut très important. Mais ce n’est pas tout: il a également été l’invité sur le plateau de nombreuses émissions de télé et même dans des salles de théâtre où des célébrités étaient ravies de l’accueillir.

Quelques années après la fin de la série, les producteurs tentèrent même un come-back de la marionnette extraterrestre dans un téléfilm en 1996: Projet Alf. Mais il faut bien avouer que la magie et la drôlerie ne fonctionnaient plus comme avant. De plus, toute la distribution originale avait entièrement été remplacée…

La dernière apparition de la marionnette remonte à un épisode de la série “La Croisière S’amuse, La Nouvelle Vague”.

Que dire de la série?

Bien évidemment, il s’agit d’une sitcom. Si vous y êtes allergiques, ce n’est même pas la peine d’essayer. Mais ce serait fort dommage de passer à côté. Alf est une série vraiment drôle. Le personnage central est très attachant. Pour la petite anecdote, c’est Paul Fusco, le créateur de la série, qui prête sa voix à la marionnette (en anglais bien entendu). Et il est étonnant de remarquer à quel point ce personnage a marqué une génération. J’étais surpris de constater qu’en l’entendant parler, sa voix m’était restée très familière. Et puis, même si les décors, les acteurs et leur style vestimentaire a mal vieilli, l’humour de Alf reste toujours compréhensible.

Il est intéressant de noter à quel point la notion de famille a évolué dans les séries depuis quelques années. Alors qu’aujourd’hui, la mode est aux familles dysfonctionnelles, la famille Tanner se présente comme la famille américaine la plus classique qu’il soit. Bien entendu, Alf est un élément perturbateur mais l’harmonie qui y règne tout de même est très représentative.

La famille s’aime malgré tous les déboires. Elle se montre ultra tolérante et en même temps très fermée sur elle-même. Alf ne peut pas quitter la maison: les hommes de l’extérieur sont montrés comme des agresseurs lui voulant du mal. Preuve que l’enfermement des Etats-Unis ne date pas d’aujourd’hui. Mais ce qui a changé c’est que de nos jours, la tolérance ne semble plus aller de soi.

Enfin, petite remarque sympathique. Alf est un grand fan de télévision. Il se familiarise très vite avec les héros du petit écran. En effet, il se compare avec le personnage central du Fugitif dès le deuxième épisode. Ce petit clin d’oeil des scénaristes n’est pas innocent: il implante Alf dans la “réalité” (même s’il est un extraterrestre, le monde dans lequel il évolue représente le nôtre puisqu’il regarde les mêmes choses que nous). Accouplé aux sorties de Alf dans les émissions télé et dans les autres séries, ce clin d’oeil rend ce personnage imaginaire très “réel”. De plus, ce clin d’oeil montre d’une certaine façon que Alf est conscient d’évoluer lui-même dans une série TV.

Tout commence un beau soir par l’irruption d’une soucoupe volante dans le garage de la famille Tanner. Une famille américaine on ne peut plus typique. Nous avons: le père: Willie (un brave gars manquant cruellement de poigne) la mère: Kate (une femme d’apparence autoritaire mais aimante) la fille: Lynn (constamment à la recherche d’un petit ami et d’affection) le fils: Brian (le benjamin, à la recherche d’amis) Dans la soucoupe volante, la famille retrouve un être évanoui. Il a un long nez, des dents proéminentes et est tout poilu, un extraterrestre à n’en pas douter. Mais ici, ce…

En quelques mots...

Nathanaël Picas
Alexandre Marlier
Sarah Sepulchre
Tilman Villette

Alf

Critique de l'auteur: Sitcom gentillette et proprette au charme suranné qui résiste au poids des ans grâce à sa marionnette à poils roux. A réserver aux plus petits.

Note des auditeurs/lecteurs 4.45 ( 1 votes)

À propos de Nathanaël Picas

Nathanaël Picas a suivi des études de journalisme à l’Université Catholique de Louvain. Sa formation terminée, il a travaillé en tant que journaliste free lance pour la presse écrite et télévisée. Il a également été animateur sur Musiq’3. C’est à cette époque qu’il a rejoint l’équipe d’AFDS. En 2005, il devient attaché de presse dans une agence de communication.
x

Regardez aussi

Aventures De Sinbad (les)

Plongez dans la légende des 1001 nuits. Shéhérazade, fille de vizir, nous raconte les aventures du jeune marin Sinbad du temps de la dynastie des abbassides. Ses voyages l'emmènent aux 4 coins du monde de l'Est de l'Afrique au Sud de l'Asie.

Melrose Place

Melrose Place fera les beaux jours de la Fox de 1992 à 1999, 226 épisodes remplis de rebondissements, de vengeances, de coups tordus, de personnages haut en couleur et complètement dingues. Meurtres, résurrections, kidnapping... Melrose Place fut le premier soap totalement décomplexé.