Accueil > Les Chroniques > Séries Craignos > Aventures De Sinbad (les)

Aventures De Sinbad (les)

Plongez dans la légende des 1001 nuits. Shéhérazade, fille de vizir, nous raconte les aventures d’un jeune marin du temps de la dynastie des abbassides. Ses voyages l’emmènent aux 4 coins du monde de l’Est de l’Afrique au Sud de l’Asie.

Sur le papier, l’histoire est séduisante. Elle est même à l’origine de plusieurs BD et films de qualités variables. Nuits D’Arabie de Walt Disney, Le 7ème Voyage De Sinbad en 1958 ou encore Sinbad, La Légende Des 7 Mers.

Le cas qui nous intéresse aujourd’hui est une série canadienne de deux saisons créée par Ed Naha en 1996. Diffusée en 1998 sur M6, Les Aventures De Sinbad surfait sur la vague des série mythologiques lancées par Xéna, Princesse Guerrière et Hercule.

Si les deux premières séries attiraient déjà l’oeil avec leurs acteurs au jeu approximatif évoluant dans des décors en carton pâte, Les Aventures De Sinbad bat tous les records dans le summum du kitsch.

Commençons par l’histoire: Sinbad revient à Bagdad après deux ans d’absence. Deux années durant lesquelles on l’a cru mort après le naufrage de son bateau. Mais ça ne saurait tarder puisqu’à peine a-t-il déposé le pied sur la terre ferme qu’il se voir arrêté et condamné à mort. on a connu plus chaleureux comme accueil…

Il ne doit son salut qu’au prince de la ville. En effet, sa fiancée a été enlevée par le sorcier maléfique Turok et sa fille Rumina. Le vizir sait que Sinbad est le seul à pouvoir la sauver.

Sinbad accepte et décide de s’entourer de ses joyeux compagnons pour ce nouveau périple. Doubar son frère cul-de-jatte, Firouz l’inventeur génial et Rongar le muet, toujours capable de lancer des couteaux en plein dans le mille avec un seul doigt, les yeux bandés et un bâton de dynamite dans le fondement…. Trop fort ce Rongar!

Mais que serait un voyage de Sinbad sans magie? Et bien oui, le spectateur serait déçu de ne pas voir apparaître régulièrement une pluie d’étoile qui font bling-bling à l’écran. Notre courageux marin demande à son vieil ami le magicien Dim-Dim (ça ne s’invente pas) de l’accompagner.

Dim-Dim accepte, mais à condition que son apprentie Maeve fasse aussi partie du voyage.

Tout ce beau monde finit par prendre le large. Et là, c’est le drame: le vizir se transforme en monstre gigantesque. Sinbad arrive à le tuer, mais dans un dernier souffle, le vilain parvient à envoyer Dim-Dim dans une dimension parallèle.

Un twist incroyable que n’aurait pas renié M. Night Shyamalan et qui sert de fil conducteur à la série. Celle-ci aurait d’ailleurs pu s’appeler finalement “A La Recherche De Dim-Dim”, mais avouez que cela sonne moins glamour.

De toutes façons, il y a peu de choses vraiment glamour dans Les Aventures De Sinbad. Le générique donne déjà le ton: sur un air de musique sponsorisé par les synthés Bontempi, notre cher Sinbad saute dans tous les sens, mouline des bras et se bat contre un tas de monstres… C’est une série d’aventures, vous dis-je!

Les noms des acteurs apparaissent au bas de l’écran: que des têtes de vainqueurs: Zen Gesner, Jacqueline Collen, George Buza, Tim Progosh,… Bref, vous l’aurez compris, de la star en veux-tu? en voilà!

Si seulement la série arrivait à imprimer un second degré salvateur comme dans Xéna. Mais non, nos acteurs aux dents blanches et biens alignées y croient à fond. C’est très impressionnant de les voir rouler des yeux et ouvrir la bouche très grande quand leurs personnages sont fâchés. Ca fait peur, vraiment.

Les Aventures De Sinbad est une perle dans le monde des séries craignos. Très amusante mais à regarder uniquement quand on a un verre dans le nez!

Plongez dans la légende des 1001 nuits. Shéhérazade, fille de vizir, nous raconte les aventures d'un jeune marin du temps de la dynastie des abbassides. Ses voyages l'emmènent aux 4 coins du monde de l'Est de l'Afrique au Sud de l'Asie. Sur le papier, l'histoire est séduisante. Elle est même à l'origine de plusieurs BD et films de qualités variables. Nuits D'Arabie de Walt Disney, Le 7ème Voyage De Sinbad en 1958 ou encore Sinbad, La Légende Des 7 Mers. Le cas qui nous intéresse aujourd'hui est une série canadienne de deux saisons créée par Ed Naha…

En quelques mots...

Nathanaël Picas

Les Aventures De Sinbad

Critique de l'auteur: On fait des yeux ronds, on mouline des bras, on fait des combats contre des monstres numériques... A part ça, pas grand chose à dire... Ce n'est même pas drôle!

Note des auditeurs/lecteurs 0.55 ( 1 votes)

À propos de Nathanaël Picas

Nathanaël Picas a suivi des études de journalisme à l’Université Catholique de Louvain. Sa formation terminée, il a travaillé en tant que journaliste free lance pour la presse écrite et télévisée. Il a également été animateur sur Musiq’3. C’est à cette époque qu’il a rejoint l’équipe d’AFDS. En 2005, il devient attaché de presse dans une agence de communication.

Laisser un commentaire

x

Regardez aussi

Titanic: De Sang Et D’Acier

La tragédie industrielle du siècle dernier cache bien plus que la simple histoire d’un navire qui heurte un iceberg et entraîne la mort de milliers de personnes. Car ce bateau, il a bien fallu le construire… en pleine période où les travailleurs ont commencé à se battre pour leurs droits.

Once Upon A Time

Il était une fois un monde, et même plus précisément une ville, dans laquelle les personnages de contes de fées se retrouvent, se croisent, s'aiment, se détestent, se lancent des sortilèges... Il était une fois... Once Upon A Time. Une série qui s'est surtout créée une fanbase importante!