Bibifoc

bibifocimage

Protégez l’écologie et sauvez les bébés phoques! Non, il ne s’agit pas de la nouvelle campagne de Greenpeace mais bien du message que tente de nous faire passer la série animée Bibifoc.

Réalisée en 1984 par John Armstrong, cet animé français sera diffusé pour la première fois sur Antenne 2 dans l’émission Récré A2 , et compte au total 52 épisodes de 13 minutes.

Mais parlons premièrement de l’histoire de cette série. Tout commence avec Tommy, un garçonnet passionné de la nature, qui accompagne son oncle Smoky et ses complices Carbonne et Sulfuric, pour un voyage sur la banquise qu’il croit touristique, ou plus précisément pour observer les mignons bébés phoques. Mais lorsque Tommy découvre la ruse et comprend que son oncle n’est là que pour des raisons financières, pour récolter la fourrure de ces innocents, il prend la fuite et se fait ami avec un petit phoque qu’il prénomme Bibifoc. Les deux compagnons vont ensuite rencontrer Ayma et vont vivre ensemble des aventures inoubliables.

Le maître mot ici sera donc de protéger les animaux des cruels braconniers qui cherchent à se faire de l’argent sur leur dos. Remarquons néanmoins que la série animée comporte deux parties. La première se déroule sur la banquise où Tommy et Ayma évoluent souvent en scooter des neiges, alors que dans la deuxième partie Tommy et Bibifoc s’éloignent vers des destinations plus exotiques où ils doivent cette fois protéger éléphants, léopards et autres animaux sauvages.

Vous l’aurez compris, Bibifoc n’est pas une série sans idéologie. Elle a pour but de montrer aux enfants qu’il est important de respecter l’environnement et la nature qui nous entoure, mais surtout de dénoncer les braconniers qui sévissent à travers le monde.

Mais à côté de cet aspect moralisateur, Bibifoc est une série très émouvante et drôle qui a pour personnage principal le plus charmant des bébés phoques.

Revenons à présent à l’origine de la série. Nous devons en réalité Bibifoc à Marc Tortarolo. Sensibilisé par un film publicitaire scandinave traitant des massacres des bébés phoques, Marc propose le concept d’un dessin animé sur ce thème. Il trouvera ensuite le financement de ce projet auprès du Comité Européen Pour la Protection des Animaux à Fourrure, ce qui lui permit de réaliser un pilote avec l’école de dessins animés de Paris. Ce pilote devait à la base être un spot publicitaire de sensibilisation, mais l’équipe fut à ce point motivée par le projet qu’elle décide d’en faire une série télévisée.

Il faut également savoir que Bibifoc fut la première série d’animation française à pénétrer sur le marché américain, sur HBO, où elle prend le nom de Seabert.

Mais, selon moi, la plus grande force de cet animé est certainement son générique motivant et qui reste très longtemps en tête. Et c’est en effet la première musique de générique de série animée qui s’est classé dans le top 50 des meilleures ventes de disques. En interprétant la chanson, Marie Dauphin fit de Bibifoc une star à travers le monde. La musique devint même Disque d’Or. Un générique qui devait au départ être chantée par Dorothée.

Protégez l’écologie et sauvez les bébés phoques! Non, il ne s’agit pas de la nouvelle campagne de Greenpeace mais bien du message que tente de nous faire passer la série animée Bibifoc. Réalisée en 1984 par John Armstrong, cet animé français sera diffusé pour la première fois sur Antenne 2 dans l’émission Récré A2 , et compte au total 52 épisodes de 13 minutes. Mais parlons premièrement de l’histoire de cette série. Tout commence avec Tommy, un garçonnet passionné de la nature, qui accompagne son oncle Smoky et ses complices Carbonne et Sulfuric, pour un voyage sur la…

En quelques mots...

Cindy Willeme
Alexandre Marlier
Tilman Villette

Bibifoc

Critique de l'auteur: Animé français gentillet ayant pour héros un bébé phoque.

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Cindy Willeme

Cindy Willeme est licenciée en Analyse des médias. Elle a réalisé son travail de fin d’études sur la réception de la série Sex & The City, ce qui l’a amenée dans les coulisses d’AFDS.tv. Sortie des études, elle travaille dans l’organisation d’événements en rapport avec l'audio-visuel.
x

Regardez aussi

Luck

Luck nous plonge dans l’univers des courses hippiques, ce qui n’est peut-être pas le "dada" de tout le monde. L'occasion de découvrir ce milieux plutôt fermé au travers des regards de parieurs, jockeys, entraîneurs, organisateurs de courses... Une plongée opaque dans ce monde très particulier.

Six Feet Under

L’envol d’un oiseau dans le ciel, un arbre et la nature paisible face à l'horizon, deux mains qui se lâchent... Pas de doute, la mort est bien présente dans le générique de Six Feet Under. Et comment pourrait-il en être autrement puisqu'elle est l'un des sujets principaux de cette série d'Alan Ball?