Rizzoli & Isles

rizzoliimage

Avant de vous parler du générique, je souhaiterais le replacer dans son contexte: Rizzoli & Isles est une série américaine diffusée depuis 2010 aux Etats-Unis et un à deux ans plus tard sur les chaines francophones européennes. Elle entre dans la catégorie des séries policières dans le sens où nous retrouvons nos deux personnages principaux, Jane Rizzoli et Maura Isles, chargées d’élucider des enquêtes criminelles.

Jane Rizzoli est détective au sein de la police de Boston, c’est un vrai garçon manqué qui a du mal à assumer son côté féminin, au grand dam de sa mère Angela. Mais c’est aussi une femme indépendante et impulsive qui a confiance en elle. A la vue de son nom, nous comprenons qu’elle est d’origine italienne.

Elle a pour meilleure amie Maura Isles, qui est, elle, médecin légiste. Maura aide Jane Rizzoli dans ses enquêtes. Elle est socialement assez maladroite, voire même bizarre selon Rizzoli. C’est quelqu’un de très honnête, ce qui lui joue parfois des tours et l’handicape dans ses relations amoureuses.

Vous l’aurez compris, Jane et Maura sont donc très différentes l’une de l’autre, elles sont pourtant meilleures amies à l’écran.

Revenons maintenant au générique de Rizzoli & Isles: la musique, premièrement, a intégralement été composée par James Levine, qui a également travaillé sur “Nip/Tuck”, “The Closer” ou encore “Glee”. La musique a ensuite été remastérisée par Robert Cornoir, ce qui lui a valu une nomination par le Motion Picture Sound Editors pour la meilleure édition de musique en court-format à la télévision.

Maintenant, reste à savoir si cette nomination était bien méritée, car si vous écoutez la chanson du groupe Dropkicks Murphys intitulée “I’m Shipping Up To Boston”, vous vous rendrez vite compte que nous sommes pratiquement sur du copier-coller. Si vous voulez mon avis, le compositeur du générique ne s’est pas trop foulé pour nous livrer cette version.

Cela n’empêche malgré tout pas d’avoir quelque chose de très entraînant et, selon moi, bien adapté au contexte de la série.

Pourquoi utiliser une musique celtique pour une série policière me direz-vous? Eh bien, l’explication peut être trouvée dans les images du générique. Comme je vous le disais plus tôt, nous suivons dans cette série les enquêtes criminelles de la ville de Boston. Et le générique nous fait justement découvrir quelques facettes de Boston, une ville ayant connu une immigration importante d’irlandais et d’italiens dans les années 1840.

Pour le petit cours d’histoire, l’immigration italienne et irlandaise a fourni au 19ème siècle une importante main d’oeuvre aux usines textiles et au secteur portuaire. Boston est alors devenue une ville cosmopolite et une des portes d’entrée aux Etats-Unis pour de nombreux européens. En 1900, près de la moitié des bostoniens est d’origine irlandaise. Pour l’anecdote, la plus célèbre famille d’origine irlandaise venant de Boston est la famille Kennedy.

Utiliser une musique celtique pour illustrer cette série se déroulant à Boston était donc plutôt bien pensé. De plus, nous saurons par la suite dans la série que Maura a été adoptée par une famille américaine mais que son père génétique est irlandais.

Pour revenir maintenant aux images du générique de Rizzoli & Isles, celles-ci nous décrivent plusieurs objets issus de la vie de chaque personnage, de leur enfance à nos jours.

Ainsi, la première image est un gros plan sur un ballon de foot, suivi du badge du camp de sport de Jane Rizzolli quand elle était enfant. Nous avons ensuite une photo d’elle avec un képi de policier et l’inscription “Boston Police Academy”, Top grade, recrue d’honneur. Nous voyons aussi rapidement son badge de détective à l’unité Homicide. C’est enfin qu’apparaît sur fond vert le nom de l’actrice, Angie Harmon.

Nous passons ensuite à une description du deuxième personnage principal. Maura Isles enfant fait la couverture d’un livre ayant pour inscription “New England Science Fair”. L’image suivante est très rapide mais nous pouvoir apercevoir un titre de journal sur lequel nous lisons “youngest – student – her class”. Le plan suivant est centré sur la photo présente à côté de ce titre, celle de Maura Isles. Nous comprenons par ces quelques mots que Maura était déjà un petit génie en étant jeune. Nous avons ensuite un plan très bref sur le badge de Maura en tant que “examinateur médical”, une bouteille de vin rouge que l’on déverse et enfin le nom de l’actrice Sasha Alexander, sur fond vert, à côté d’une fiole de sang.

La description des personnages dans le générique par le biais de leur badge nous fera penser au générique de X-Files dans lequel nous sont également présentés Fox Mulder et Dana Scully de la sorte. Copie volontaire ou acte délibéré, cela restera un mystère.

Suite à la présentation des deux personnages, nous avons plusieurs plans de la ville de Boston, et quelques noms d’acteurs présentés à côté d’objets tels qu’un livre, une scie, des empreintes, ou encore un gyrophare.

Le générique se termine sur l’image d’un corps allongé sur une table d’autopsie. La particularité de cette image est qu’elle est divisée en deux au niveau des tons qu’elle utilise. La partie gauche est jaunâtre, alors que la partie droite est bleutée. Si nous analysons ceci de plus près, nous nous rendons compte que la partie gauche caractérise Jane Rizzoli car nous avons sur le mur du fond des affiches placardées comme des avis de recherche et un drapeau américain. La partie droite, quant à elle, plus aseptisée, comporte une lumière éblouissante semblable à celle des lampes de chirurgie et des fioles sur son mur du fond.

C’est alors que vient le titre de la série “Rizzoli & Isles” sur un fond de couleur semblable au plan précédent: un fond jaune à gauche avec le nom “Rizzoli” et un fond bleu à droite avec le nom “Isles”. Le générique nous démontre donc ici que nous sommes face à deux personnages que tout oppose mais qui sont malgré tout réunies par ce double signe “&”.

Avant de vous parler du générique, je souhaiterais le replacer dans son contexte: Rizzoli & Isles est une série américaine diffusée depuis 2010 aux Etats-Unis et un à deux ans plus tard sur les chaines francophones européennes. Elle entre dans la catégorie des séries policières dans le sens où nous retrouvons nos deux personnages principaux, Jane Rizzoli et Maura Isles, chargées d’élucider des enquêtes criminelles. Jane Rizzoli est détective au sein de la police de Boston, c’est un vrai garçon manqué qui a du mal à assumer son côté féminin, au grand dam de sa mère Angela. Mais…

En quelques mots...

Cindy Willeme

Rizzoli & Isles, le générique

Critique de l'auteur: Le générique de Rizzoli & Isles semble s'inspirer de plusieurs autres sources, mais il reste parfaitement en adéquation avec la série qu'il introduit...

Note des auditeurs/lecteurs 4.45 ( 1 votes)

À propos de Cindy Willeme

Cindy Willeme est licenciée en Analyse des médias. Elle a réalisé son travail de fin d’études sur la réception de la série Sex & The City, ce qui l’a amenée dans les coulisses d’AFDS.tv. Sortie des études, elle travaille dans l’organisation d’événements en rapport avec l'audio-visuel.

Laisser un commentaire

x

Regardez aussi

Six Feet Under

L’envol d’un oiseau dans le ciel, un arbre et la nature paisible face à l'horizon, deux mains qui se lâchent... Pas de doute, la mort est bien présente dans le générique de Six Feet Under. Et comment pourrait-il en être autrement puisqu'elle est l'un des sujets principaux de cette série d'Alan Ball?

CH:OS:EN

Des individus reçoivent une boîte. A l'intérieur se trouve la photo d'une autre personne, une date et une heure, une arme et une consigne: exécuter la cible. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'ils sont également la proie de quelqu'un d'autre qui a reçu une boîte et une consigne similaires.