Experts (les)

csilvimage

Les Experts est l’un des plus gros succès de CBS. Produite par Cynthia Chvatal, William Petersen et Jerry Bruckheimer, la série a réussi a détrôner “Urgences” de son poste de numéro 1 des séries TV aux Etats Unis.

Jerry Bruckheimer était alors surtout connu comme producteur de films à succès, comme “Le Flic De Beverly Hills”, “Rock”, “Les Ailes De L’Enfer”, “Armageddon”, “60 Secondes Chrono” ou encore “Pearl Harbor”.

Intrigué par les procédures utilisées par la police pour récolter des indices, il suggère de mettre sur pied un concept décrivant les méthodes scientifiques utilisées par les policiers de Las Vegas. Toutefois, le résultat n’aboutira pas à un long métrage, mais donnera naissance à un projet de série télévisée.

Celle-ci sera tout d’abord refusée par les networks, et ne devra sa mise en production qu’à l’acteur principal de la série, William Petersen, qui la propose à CBS. Lorsque la chaîne accepte de se lancer dans l’aventure, elle est loin de s’attendre à des résultats aussi incroyables: en moins de deux saisons, la série atteint des records d’audience impressionnants.

Au terme de la seconde saison, en 2002, le succès est tel qu’un spin-off est lancé: “Les Experts Miami”. Elle a pour acteur principal David Caruso, ex-star de “New York Police Blues”. En 2004, un autre spin-off est créé: “CSI New-York”, avec notamment Melina Kanakaredes, que l’on avait pu apprécier dans Providence.

“Les Experts” raconte la vie quotidienne des membres du service de police scientifique de Las Vegas, qui opèrent la nuit sur des crimes que personne ne peut résoudre. La police américaine leur confie les affaires laissées sans suite.

Chaque membre de l’équipe a sa spécialité, est expert dans son domaine et ensemble, ils prennent ces enquêtes en mains. Ils investissent les lieux, confrontent les témoignages et reconstituent la vérité.

Dotés des dernières technologies, ils traquent “l’indice” qui élucidera le crime. Ils étudient, dissèquent, analysent, décomposent chaque pièce à conviction. De l’insecte au grain de sable, tout mène à la vérité.

Les indices sont très variés: des plus classiques (traces de sang, empreintes digitales ou traces de pas) aux plus inattendus (les insectes qui peuvent donner le moment exact de la mort d’une victime, des empreintes de pneus, des traces de peinture, du sable ou encore l’empreinte d’une oreille!).

Les experts sont des civils, des scientifiques avant tout, pas des policiers. Les criminologues couvrent tous les délits: il y a bien sûr les meurtres et accidents, mais également les viols, violences conjugales, cambriolages et enlèvements. De ce fait, la série a un grand champ d’action et se permet d’aborder des sujets très diversifiés.

On ne connaît pas grand-chose de la vie privée des personnages. On les rencontre uniquement dans la sphère du travail. C’est ce qui les rend peut-être peu attachants. Par contre ils parlent beaucoup de leur vie privée. Surtout Catherine qui évoque souvent sa fille et son ex-mari, mais on les voit rarement dans la série.

Dans chaque épisode, il y a plusieurs enquêtes en parallèle. Elles sont menées par un ou deux experts. Ils travaillent cependant la plupart du temps en équipes. On passe d’une enquête à l’autre durant tout l’épisode. On situe bien chaque affaire puisque l’on sait quel expert enquête sur quoi!

Les scénarios sont généralement très bon, avec des intrigues qui se tiennent et tiennent en haleine le téléspectateur. Le suspense est intact jusqu’au bout! Les intrigues surprennent parfois.

La série est très visuelle, on y voit parfois des images horribles mais elles ne sont pas gratuites. La présence d’images choquantes se justifie toujours par l’intrigue et l’enquête. Elles s’insèrent bien dans l’histoire. Si ces images étaient gratuites et ne se justifiaient pas, la série n’aurait probablement pas aussi bien fonctionné.

La série est assez noire. On est toujours entouré de cadavres, de crimes, de délits. Le fait que l’équipe d’experts travaille de nuit renforce encore cette impression d’histoire glauque.

Les dialogues sont incisifs, les personnages ne parlent pas pour ne rien dire. Les experts expliquent toujours ce qu’ils font. Beaucoup de termes médico-légaux sont utilisés et bien expliqué.

Cependant, c’est un formula show, il y a donc un côté répétitif dans la série. Pourtant les enquêtes ne se ressemblent pas, mais la construction de chaque épisode est vraiment toujours similaire.

Dans un sens, c’est peut-être aussi ce qui fait qu’un grand nombre de personnes apprécient la série: on sait à quoi s’attendre. Tout en étant surpris à la fin de l’épisode par le dénouement des enquêtes.

On vous en dit plus dans notre podcast…

Les Experts est l'un des plus gros succès de CBS. Produite par Cynthia Chvatal, William Petersen et Jerry Bruckheimer, la série a réussi a détrôner "Urgences" de son poste de numéro 1 des séries TV aux Etats Unis. Jerry Bruckheimer était alors surtout connu comme producteur de films à succès, comme "Le Flic De Beverly Hills", "Rock", "Les Ailes De L'Enfer", "Armageddon", "60 Secondes Chrono" ou encore "Pearl Harbor". Intrigué par les procédures utilisées par la police pour récolter des indices, il suggère de mettre sur pied un concept décrivant les méthodes scientifiques utilisées par les policiers…

En quelques mots...

Cindy Willeme
Alexandre Marlier
Sarah Sepulchre
Sophie Sourdiaucourt
Tilman Villette

Les Experts

Critique de l'auteur: Comment résumer les Experts! Il s'agit de LA série policière de notre époque, ou devrais-je dire de l'époque police scientifique.

Note des auditeurs/lecteurs 2.9 ( 1 votes)

À propos de Cindy Willeme

Cindy Willeme est licenciée en Analyse des médias. Elle a réalisé son travail de fin d’études sur la réception de la série Sex & The City, ce qui l’a amenée dans les coulisses d’AFDS.tv. Sortie des études, elle travaille dans l’organisation d’événements en rapport avec l’audio-visuel.

Laisser un commentaire

x

Regardez aussi

Six Feet Under

L’envol d’un oiseau dans le ciel, un arbre et la nature paisible face à l'horizon, deux mains qui se lâchent... Pas de doute, la mort est bien présente dans le générique de Six Feet Under. Et comment pourrait-il en être autrement puisqu'elle est l'un des sujets principaux de cette série d'Alan Ball?

CH:OS:EN

Des individus reçoivent une boîte. A l'intérieur se trouve la photo d'une autre personne, une date et une heure, une arme et une consigne: exécuter la cible. Mais ce qu'ils ne savent pas, c'est qu'ils sont également la proie de quelqu'un d'autre qui a reçu une boîte et une consigne similaires.