Clair De Lune

moonlightingimage

Je crois qu’il était grand temps de vous parler de cette fameuse série qui a révélé la super star de cinéma qu’est Bruce Willis. Pour ceux qui ne le savaient pas encore le fameux “action heros” du cinéma des années ’80 et des années ’90 a effectivement débuté sa carrière dans une série.

Dans des séries, devrais-je dire! Puisque sa première apparition à la télé s’est faite en réalité dans “Deux Flics A Miami”. Bruce Willis y interprétait un méchant face à Don Johnson et Philip Michael Thomas. Suite à cette apparition, Glen Gordon Caron, le producteur de Clair De Lune, fait appel à lui.

Bruce Willis est en tout cas la preuve vivante qu’une star de la télévision peut arriver à se débarrasser de son image télévisuelle et devenir une star du grand écran. Personnellement, quand je pensais à Bruce Willis avant de connaître la série, ce sont surtout ses films qui me venaient à l’esprit: la trilogie “Die Hard”, le “Sixième Sens”,… J’ignorais même qu’il avait débuté dans une série.

Il est d’ailleurs assez intéressant de constater l’évolution des relations qu’entretiennent les stars avec la télévision et le cinéma. Voici 20 ans, les acteurs se servaient de la télévision comme d’un tremplin pour leur carrière sur grand écran. Il y a 10-15 ans, rares sont ceux qui y sont parvenus: beaucoup sont restés coincés dans l’image qu’ils avaient projetée durant leur série. L’exemple qui me vient en tête est celui des acteurs de Friends: méga-stars de la télévision et pourtant aucun d’eux n’a véritablement réussi à percer dans le cinéma jusqu’à aujourd’hui.

Actuellement, les séries ne sont plus considérées comme des sous-produits, justes bons à révéler des stars futures du grand écran. La télévision crée ses propres stars… qui souvent ne pourront plus en sortir. L’ironie veut tout de même que ce sont les acteurs de cinéma qui supplient pour jouer dans les séries.

Mais revenons-en à Clair De Lune. Aux côtés de Bruce Willis se trouvait Cybill Shepherd. Là par contre, ce nom n’éveille en moi aucun souvenir… et je suis certain que c’est le cas pour beaucoup d’entre nous. En tout cas, sachez que cette belle jeune femme aux brushings toujours impeccables avait été couronnée Miss Teenage Memphis en 1966 et qu’elle a joué aux côtés de De Niro dans Taxi Driver.

Contrairement à Bruce Willis, cette dernière a connu une gloire nettement plus éphémère à l’arrêt de la série. Pourtant ce n’est pas faute d’avoir essayé! Dans son autobiographie parue en 2000 aux Etats Unis, la maintenant quinquagénaire ne s’est pas privée de dévoiler quelques détails croustillants: elle serait sortie avec le King, aurait eu les faveurs de Bruce Willis et de Don Johnson (le monde est petit!).

Peu jalouse du succès de son ancien partenaire, elle a avoué que Bruce embrasserait comme un chameau ou encore que Don serait un petit peu trop “pressé” au lit… Charmant. Sachez pour terminer qu’outre ses talents indéniables d’écrivain, elle s’est aussi essayée à la chanson et plus particulièrement au jazz.

L’histoire

Maddie Hayes est devenue une star millionnaire, un mannequin renommé, en vantant les mérites du shampoing “Clair De Lune” à la télévision. La jeune femme a tout pour être heureuse seulement voilà, un jour elle se rend compte qu’elle est ruinée. En effet, son comptable s’est littéralement évanoui dans la nature avec tout son argent. Pour survivre, elle décide de vendre ses parts dans diverses sociétés qu’elle possède. C’est à ce moment précis qu’elle découvre l’existence d’une agence de détectives qui lui appartient.

Bien décidée à renvoyer son directeur, un certain David Addison (Bruce Willis), elle se rend dans les locaux de l’agence. Elle tombe alors nez à nez avec ce fameux directeur qui se révèle être son antithèse la plus totale. En effet, autant Maddie est froide, distante et prévisible, autant David est un fêtard invétéré, culotté, boute-en-train… Cependant, par un concours de circonstances, David arrive à persuader Maddie de ne pas fermer l’agence, mieux encore, de la diriger elle-même. Maddie s’improvise donc détective privé et en compagnie de David résoudra des énigmes plus tordues les unes que les autres.

Le couple amoureux

Dans un premier temps, le téléspectateur pourrait croire se trouver devant un énième Columbo ou Derrick… Mais malgré les intrigues policières, les meurtres et les poursuites en voitures, nous comprenons tout de suite que cet aspect de la série restera en arrière-plan. Tout son intérêt réside en réalité dans les relations qu’entretiennent les deux héros Maddie et David. Clair De Lune est en réalité une série romantique (qui en inspirera d’autres telles que Loïs & Clark).

Dès le premier épisode, la première rencontre des 2 protagonistes fait des étincelles. Dans tous les sens du terme. Selon la recette connue, les deux personnages vont passer leur temps à se disputer, se détester, s’insulter, se faire les pires vacheries pour dissimuler le fait qu’ils sont en réalité fous d’amour l’un de l’autre.

L’objectif de la série consistera alors à construire petit à petit la relation amoureuse des personnages au fil des épisodes et même des saisons tout en évitant de lasser le spectateur. Ce qui constitue un véritable casse-tête pour les scénaristes. Imaginez: le spectateur connaît déjà la fin de l’histoire! Il leur faut alors faire appel à des trésors d’inventivité pour surprendre. La clé du succès réside en réalité dans l’image de l’orgasme retardé. Il s’agit de faire avancer la relation pas à pas pour exciter le téléspectateur (qui va se dire: enfin, ça vient!) tout en évitant de la faire traîner (pour ne pas qu’il se dise: j’en ai marre!).

Et surtout, vient le moment crucial où ils ne peuvent plus faire marche arrière. Arrive fatalement le moment où les personnages sont devenus tellement proches qu’il est impossible de ne pas les mettre ensemble sous peine de se voir sanctionner par le spectateur (ils se foutent de qui?). Mais après? A partir du moment où les personnages s’avouent leur flamme, que reste-t-il de la série? Bien souvent, l’intérêt diminue… et Clair De Lune ne fera pas office d’exception même si beaucoup d’autres éléments feront le sel de cette série.

La série qui se regarde dans un miroir

Au premier abord, Clair De Lune est une série qui a mal vieilli. Le premier épisode que j’ai regardé m’a fait extrêmement peur. Je trouvais que l’utilisation de la musique jazzy, avec le saxophone, pendant les scènes romantiques étaient extrêmement “cliché”.

Heureusement pour moi, je me suis accroché et j’ai essayé de comprendre pourquoi beaucoup de personnes désignent cette série comme étant “culte”. En réalité, outre la relation amoureuse des deux héros, Clair De Lune est la première série qui apporte une lecture tout à fait nouvelle au téléspectateur.

Beaucoup disent que Clair De Lune est une série timbrée et fière de l’être. Je ne peux pas être plus d’accord. En effet, il s’agit de la première série à avoir pris en compte la culture télévisuelle du téléspectateur et surtout à en jouer avec lui. Cet aspect ne saute pas aux yeux dans la première saison mais par après, cela devient évident: David et Maddie sont tous les deux conscients d’être les personnages d’une série et de n’être que le fruit de l’imagination de scénaristes. Cela devient évident quant Maddie dit “Qu’est-ce qu’on fait maintenant” et que David lui répond “Je ne sais pas, je n’ai pas eu le temps de lire le scénario”.

Autre exemple: il arrive fréquemment que les personnages s’adressent à la caméra en demandant l’avis du public (public qui lui répond fictivement avec l’utilisation de la caméra subjective qui fait des signes de tête: oui ou non) ou que les deux personnages accueillent les téléspectateurs avant le début de l’épisode ou encore qu’ils répondent au courrier de leurs fans.

Le summum est atteint lorsqu’en fin d’épisode, les techniciens se mettent à démonter le décor avant le dénouement, sous prétexte que l’épisode est trop long. Au contraire, si l’épisode est trop court, les acteurs comblent le vide en exécutant un mini-spectacle.

Pour ma part, cet aspect de la série est le plus réjouissant. Premièrement, parce qu’il donne une impression d’interactivité entre le spectateur et la série. Ce regard décalé est très drôle et totalement inédit. Deuxièmement, parce qu’il est le signe que la télévision et plus spécifiquement les séries télé commençaient alors doucement à s’émanciper du cinéma. On n’imaginera jamais les acteurs d’un film se féliciter dans le film d’avoir reçu une récompense (Emmy).

Toutefois, je tempérerai ma critique en soulignant le manque de constance de la série. Bien qu’elle accumule de nombreux épisodes immanquables, Clair De Lune s’ankylose fortement dans la 4ème saison et propose des épisodes parfois franchement ennuyeux. Notamment lorsque Cybille Shepherd quitte la série au cours de cette fameuse saison 4, le temps de donner naissance à des jumeaux. La série s’attarde alors sur une autre relation: le couple formé par Agnès Tospito, la secrétaire fantasque de l’agence, et Herbet Viola, le partenaire malheureux de David. Cette partie est franchement dispensable.

Je crois qu’il était grand temps de vous parler de cette fameuse série qui a révélé la super star de cinéma qu’est Bruce Willis. Pour ceux qui ne le savaient pas encore le fameux "action heros" du cinéma des années '80 et des années '90 a effectivement débuté sa carrière dans une série. Dans des séries, devrais-je dire! Puisque sa première apparition à la télé s’est faite en réalité dans "Deux Flics A Miami". Bruce Willis y interprétait un méchant face à Don Johnson et Philip Michael Thomas. Suite à cette apparition, Glen Gordon Caron, le producteur…

En quelques mots...

Nathanaël Picas
Alexandre Marlier
Sarah Sepulchre

Clair De Lune

Critique de l'auteur: Ou comment une série banale sur un couple de détectives prend une toute autre dimension quand ses scénaristes pètent un plomb. Un jeu de miroir drôle et décalé dans lequel brille le jeune Bruce Willis.

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Nathanaël Picas

Nathanaël Picas a suivi des études de journalisme à l’Université Catholique de Louvain. Sa formation terminée, il a travaillé en tant que journaliste free lance pour la presse écrite et télévisée. Il a également été animateur sur Musiq’3. C’est à cette époque qu’il a rejoint l’équipe d’AFDS. En 2005, il devient attaché de presse dans une agence de communication.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Regardez aussi

Titanic: De Sang Et D’Acier

La tragédie industrielle du siècle dernier cache bien plus que la simple histoire d’un navire qui heurte un iceberg et entraîne la mort de milliers de personnes. Car ce bateau, il a bien fallu le construire… en pleine période où les travailleurs ont commencé à se battre pour leurs droits.

Once Upon A Time

Il était une fois un monde, et même plus précisément une ville, dans laquelle les personnages de contes de fées se retrouvent, se croisent, s'aiment, se détestent, se lancent des sortilèges... Il était une fois... Once Upon A Time. Une série qui s'est surtout créée une fanbase importante!