Little Britain

littlebritainimage

Les Anglais n’ont pas leur pareil quand il s’agit de pondre des séries à l’humour féroce et outrancier. De toute évidence, nos amis d’Outre-Manche se régalent de situations absurdes, politiquement incorrectes, voire carrément scatologiques.

Nous avons tous en mémoire des séries comme Absolutely Fabulous, les sketchs des Monty Python, Gimme Gimme Gimme et bien d’autres encore. Et dans la catégorie première de la classe en termes d’humour pachydermique, Little Britain frappe fort. Et sous la ceinture de préférence.

Cette série a sketchs créée par David Walliams et Matt Lucas entre 2003 et 2006 a fait hurler de rire les téléspectateurs de la BBC Three, ensuite de la BBC One. La série se paiera même le luxe d’une quatrième saison diffusée en guise de spin-­off sur HBO. Quatre saisons de pur délire so british dans lesquelles les deux créateurs de la série interprètent une multitude de personnages plus délirants les uns que les autres.

Omniprésents à l’écran, les deux compères invitent toutefois de temps en temps d’autres acteurs à l’écran dont Antony Steward Head que les amateurs de Buffy Contre Les Vampires connaissent bien puisqu’il a été le célèbre observateur de la Tueuse pendant 7 saisons.

La série compte également parmi ses rangs un narrateur de renom: Tom Baker, connu pour avoir interprété le quatrième docteur dans la série Doctor Who. Sa voix si caractéristique en fait l’un des narrateurs les plus adorés de Grande Bretagne… et il prouve ici que le délire et l’ironie lui vont comme un gant.

De la délinquante Vicky Pollard, au travesti Emily Howard en passant par Andy et Lou, par les réunions Fat Fighters de Marjorie Dawes, ou par le village de Daffyd Thomas dans lequel il revendique et clame au et fort qu’il en est le seul gay, nous vous proposons dans notre podcast ci-dessus un tour d’horizon de cette galerie de personnages plutôt atypiques, reflets probables, même si exagérés, d’une certaine Grande Bretagne.

Les Anglais n'ont pas leur pareil quand il s'agit de pondre des séries à l'humour féroce et outrancier. De toute évidence, nos amis d'Outre-Manche se régalent de situations absurdes, politiquement incorrectes, voire carrément scatologiques. Nous avons tous en mémoire des séries comme Absolutely Fabulous, les sketchs des Monty Python, Gimme Gimme Gimme et bien d'autres encore. Et dans la catégorie première de la classe en termes d'humour pachydermique, Little Britain frappe fort. Et sous la ceinture de préférence. Cette série a sketchs créée par David Walliams et Matt Lucas entre 2003 et 2006 a fait hurler de…

En quelques mots...

Nathanaël Picas
Alexandre Marlier

Little Britain

Critique de l'auteur: Série à sketchs aussi hilarante que politiquement très incorrecte. Malgré quelques ratés, elle enfile les personnages mythiques comme des perles. A réserver à un public averti, toutefois. Avec un bon niveau d'anglais (VO obligatoire).

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Nathanaël Picas

Nathanaël Picas a suivi des études de journalisme à l’Université Catholique de Louvain. Sa formation terminée, il a travaillé en tant que journaliste free lance pour la presse écrite et télévisée. Il a également été animateur sur Musiq’3. C’est à cette époque qu’il a rejoint l’équipe d’AFDS. En 2005, il devient attaché de presse dans une agence de communication.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Regardez aussi

Lois & Clark: 2.21 Whine, Whine, Whine

Episode charnière de la série Loïs et Clark: celui durant lequel Loïs découvre que Clark Kent est Superman. En soi, ce n'est pas vraiment un épisode exceptionnel ni dans son écriture ni dans sa mise en scène. Mais il est très important car il bouleverse toute l'histoire et la dynamique de la série.

Dreams: 1 Rêve, 2 Vies

Sur l'île paradisiaque de Saint-Martin, les producteurs d'une célèbre émission de télé-crochet "Dream Star" entament le casting de leur nouvelle saison. Quand on sait que l'île compte 75.000 habitants en moyenne, on s'étonne rapidement de la pertinence d'y faire un casting...