Accueil > Les Chroniques > Séries Cinéma > Team America, Police Du Monde

Team America, Police Du Monde

Team America, Police Du Monde

Trey Parker et Matt Stone, les allumés à qui l’ont doit la très politiquement incorrecte série animée South Park avaient déjà frappé au cinéma. South Park Le Film: Plus Long, Plus Grand Et Pas Coupé était sorti en 1999. Et si le passage au grand écran avait lancé les vilains garnements de South Park dans la chanson, via une habile comédie musicale, cela ne les avait pas empêché d’être toujours aussi obscènes et vulgaires. Les âmes sensibles et les esprits étroits en ont pris pour leur grade!

Le duo de choc remet ça en 2004. On aurait pu croire que le succès du film tiré de leur série culte les aurait poussé à signer un deuxième numéro de South Park. Mais Trey Parket et Matt Stone ne font jamais rien comme les autres.

Ils prennent tout le monde à contresens avec Team America, Police Du Monde. Le film met en scène des marionnettes animée par la technique dite de supermarionation… la même que celle utilisée dans la série “Les Sentinelles De L’Air”.

La ressemblance avec la célèbre série des années ’60 ne s’arrête d’ailleurs pas là. La mystérieuse organisation appelée Sécurité Internationale laisse ici sa place à Team America. Un commando américain qui a pour mission de défendre le monde à tout prix. Et très vite, le propos de Trey Parker et Matt Stone ne fait aucun doute: la guerre contre la terreur et le terrorisme chère à Georges W. Bush va être passée à la moulinette!

En témoigne la première scène du film: le commando débarque à Paris pour arrêter un groupe de terroristes musulmans. La fine équipe tue tout ce qui ressemble de près ou de loin à un homme barbu portant un turban, détruit la moitié de la capitale française et met le feu à la Tour Eiffel. Bref, tout se passe bien jusqu’à ce que la mission dérape: l’un des membres de la Team America est tué. Horreur. D’autant qu’il allait se marier avec l’une de ses coéquipières. Triste fin pour un héros.

La Team America meurtrie se voit contrainte de trouver un nouveau membre pour leur permettre d’infiltrer mieux les groupes terroristes. Pour cela, ils ont besoin de quelqu’un qui est capable de se mettre dans la peau d’un autre en un claquement de doigt. Ils décident donc de s’adresser à un acteur, Gary Johnston, qui triomphe dans une comédie musicale sur les planches de Broadway.

Après quelques hésitations, le jeune acteur accepte de rejoindre la Team America dans leur croisade contre le mal. D’autant que le dictateur Kim Jong-il a décidé de passer à l’offensive et mettre le monde à feu et à sang.

Si le film séduit au premier abord par son ton décalé et son envie de dénoncer la politique extérieure américaine, la suite est moins glorieuse. En effet, le duo d’inséparables peine à mettre en place des gags franchement percutants et préfère se complaire dans la vulgarité et la critique facile. Il est même très difficile d’en comprendre le message tellement le film semble partir dans tous les sens.

Si les va-t’en-guerre en prennent plein la figure, les pacifistes ne sont pas non plus épargnés: Michael Moore y est décrit comme un pacifiste violent, tandis que toute la clique du cinéma américain qui s’était élevée contre la politique de Bush (Susan Sarandon, Georges Clooney, Matt Damon, Alec Baldwin, entre autres…) y sont présentés comme des idiots aussi dangereux que les gens qu’ils dénoncent.

En revanche, le film se fait un plaisir de démonter tous les tics et les poncifs des films d’action simplistes américains: l’humour viril, les belles femmes, le gentil torturé par un passé inavouable, …

En résumé, si Team America ne séduit pas totalement pour son message ambigu sur la politique internationale, il vaut le coup d’oeil! Ne serait-ce que pour cette scène hallucinante où le héros se voit forcé de tailler une turlutte au chef de la Team pour prouver sa loyauté au pays… Décidément, Trey Parker et Matt Stone ne sont jamais aussi bons que lorsqu’ils tapent sous la ceinture!

Trey Parker et Matt Stone, les allumés à qui l’ont doit la très politiquement incorrecte série animée South Park avaient déjà frappé au cinéma. South Park Le Film: Plus Long, Plus Grand Et Pas Coupé était sorti en 1999. Et si le passage au grand écran avait lancé les vilains garnements de South Park dans la chanson, via une habile comédie musicale, cela ne les avait pas empêché d’être toujours aussi obscènes et vulgaires. Les âmes sensibles et les esprits étroits en ont pris pour leur grade! Le duo de choc remet ça en 2004. On aurait…

En quelques mots...

Nathanaël Picas
Alexandre Marlier
Sébastien Porcu

Team America, Police Du Monde

Critique de l'auteur: Les créateurs de South Park nous offrent leur version, forcément trash, des Thunderbirds. Féroce, mais pas toujours inspiré.

Note des auditeurs/lecteurs 4.9 ( 1 votes)

À propos de Nathanaël Picas

Nathanaël Picas a suivi des études de journalisme à l’Université Catholique de Louvain. Sa formation terminée, il a travaillé en tant que journaliste free lance pour la presse écrite et télévisée. Il a également été animateur sur Musiq’3. C’est à cette époque qu’il a rejoint l’équipe d’AFDS. En 2005, il devient attaché de presse dans une agence de communication.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Regardez aussi

Dreams: 1 Rêve, 2 Vies

Sur l'île paradisiaque de Saint-Martin, les producteurs d'une célèbre émission de télé-crochet "Dream Star" entament le casting de leur nouvelle saison. Quand on sait que l'île compte 75.000 habitants en moyenne, on s'étonne rapidement de la pertinence d'y faire un casting...

Titanic: De Sang Et D’Acier

La tragédie industrielle du siècle dernier cache bien plus que la simple histoire d’un navire qui heurte un iceberg et entraîne la mort de milliers de personnes. Car ce bateau, il a bien fallu le construire… en pleine période où les travailleurs ont commencé à se battre pour leurs droits.