Dollhouse

Diffusée en février 2009 sur la fox, la première saison de Dollhouse, série créée par Joss Whedon, était l’un des événements télévisuels les plus attendus de l’année précédente.

Durant 13 épisodes à la conception chahutée, il nous plongent dans un futur pas si lointain pour suivre les aventures d’Echo, poupée humaine constamment formatée et imprimée de nouvelles personnalités à chaque épisode.

La dollhouse (maison de poupées) est un laboratoire dont l’existence est maintenue secrète, et qui appartiendrait à la Rossum Corporation, une multinationale qui aurait une branche secrète placée dans chaque grande ville du monde.

Il y aurait donc des centres futuristes qui abrite des poupées humaines, hommes ou femmes, programmées pour accomplir certaines missions totalement différentes les unes des autres, un peu partout sur la planète.

Les poupées réalisent des missions pour devenir l’amant de quelqu’un, le petit ami pour une soirée, un tueur à gages, un négociateur de kidnapping,… Ces poupées peuvent donc revêtir quasi toutes les professions, tous les rôles suivant la demande de chacun.

Qui sont ces poupées? Généralement, il s’agit de personnes condamnées à effectuer ce “travail” durant un certain laps de temps, mais il peut aussi s’agir de volontaires qui souhaitent poursuivre leur vie en oubliant leur passé.

Chaque poupée a été déprogrammée et sa personnalité propre transférée sur une sorte de disque dur. On y implante alors un programme neuf à chaque mission. Jusqu’au jour où certaines poupées commencent à se souvenir de leurs personnalités, mais aussi de certaines personnalités précédemment implantées.

Portée par Eliza Dushku (déjà présente auparavant chez Whedon dans Buffy Contre Les Vampires), Dollhouse n’a jamais vraiment décollé niveau audience. La faute notamment à une programmation sur la Fox le vendredi soir. Mais aussi peut-être à une actrice principale dont l’étendue du jeu n’était pas suffisant pour un tel rôle… La série sera annulée au terme de 2 saisons et 26 épisodes.

On décrypte la série et on vous en dit plus dans notre dossier podcast à découvrir ci-dessus.

 

Diffusée en février 2009 sur la fox, la première saison de Dollhouse, série créée par Joss Whedon, était l'un des événements télévisuels les plus attendus de l'année précédente. Durant 13 épisodes à la conception chahutée, il nous plongent dans un futur pas si lointain pour suivre les aventures d'Echo, poupée humaine constamment formatée et imprimée de nouvelles personnalités à chaque épisode. La dollhouse (maison de poupées) est un laboratoire dont l'existence est maintenue secrète, et qui appartiendrait à la Rossum Corporation, une multinationale qui aurait une branche secrète placée dans chaque grande ville du monde. Il y…

En quelques mots...

Tilman Villette

Dollhouse

Critique de l'auteur: L'idée était plutôt intéressante, mais la production chahutée, l'horaire de diffusion et la performance de l'actrice principale ont fini par enterrer cette série...

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Tilman Villette

Tilman Villette est gestionnaire de dossiers auprès du Fonds du Logement de la Région Bruxelles Capitale. Après sa licence en communication, option journalisme obtenue à l’UCLouvain durant laquelle il a réalisé ses stages au magazine "Télémoustique" et à la RTBF Radio, il a également été enseignant pendant une année.

Laisser un commentaire

x

Regardez aussi

Mozart In The Jungle

Mozart In The Jungle, c'est surtout la confrontation du classique et de la nouveauté: entre les méthodes peu orthodoxes de Rodrigo, qui vont réveiller l'orchestre, et les foudres de sa direction et des financiers... C'est aussi la descente aux enfers d'un chef vieillissant au terme de sa carrière...

Ninja Turtles

Il est difficile de revenir sur la totalité des tares de ce "Ninja Turtles", devenant un véritable mètre étalon du mauvais goût cinématographique. En vrac, nous pourrions citer l’extrême laideur de la production design, mais également des effets spéciaux plutôt indigents.