Kingdom Hospital

Kingdom Hospital

En quelques mots, ce programme vous raconte les aventures de médecins et patients du Kingdom Hospital. Cet hôpital, construit sur les ruines d’un incendie, est habité par des fantômes qui viennent troubler la vie déjà peu tranquille des occupants des lieux.

Le fantastique donne souvent lieu à de beaux génériques. Les plus belles musiques sont exploitables à souhait dans ce genre télévisuel. Dans le cas qui nous concerne la bande originale est signée Ivy, et le titre se nomme “Worry About You” (inquiet pour toi). On y retrouve les paroles suivantes:

Bye bye baby

Don’t be long

I’ll worry about you while you’re gone.

I’ll never know just what you meant to say…

Des paroles simples, avec tout ce qu’elles possèdent d’énigmatique, mais certes qui fonctionnent parfaitement avec le sujet!

En effet au-delà des paroles qui laissent pensifs, la mélodie elle aussi mène vers un terrain large de questionnements et la voix suave se mêle parfaitement au ton et au visuel sombre et mystérieux.

Le rôle d’un générique est de mettre le téléspectateur dans le ton du programme! Pari réussi.

Que découvre t-on à l’image? Un très beau visuel mené d’une main intrigante. Tout le générique se développe dans une ambiance de nuit brumeuse.

Les premiers plans se passent dans une forêt composée d’arbres dénués de feuilles. Un plan fabuleux attire l’attention du téléspectateur. Il présente en avant plan deux mains qui tiennent un petit fagot de bois, les mains bougent lentement. En arrière plan, se trouve un arbre en plan large, et derrière un étang dont la brume s’évapore dans la pénombre.

Le plan suivant nous change étrangement de monde sans que l’on en comprenne la cause. Il présente le plan buste d’une femme, dont on ne voit pas le visage.

La logique s’applique pour la suite, nous découvrons un livre ouvert et deux mains par-dessus qui tentent de se rejoindre. Un peu plus tard, l’image tremble, un faisceau de lumière nous mène vers une scène étrange où le corps inanimé d’une femme gît sur un cercueil en apesanteur en plein milieu des bois. Cette scène sera suivie d’un plan large illustrant un vieux bureau déserté en feu.

Deux mains nous présentent un objet non identifiable dans le plan suivant et pour finir nous clôturons avec deux plans transversaux qui nous amènent à découvrir les entrailles de la terre.

Le corps d’une femme gracieuse sous les racines des arbres morts. Gros plan sur un visage féminin, qui se transforme rapidement en visage de porcelaine qu’une main vient encercler et casser.

Voilà la fin d’un générique dont nous n’aurons absolument pas saisi le sens mais qui nous mène bel et bien vers le Kingdom Hospital qui apparaît enfin en plan contre-plongé tel un château hanté.

Un générique que je qualifierai d’aussi beau qu’il est énigmatique!

En quelques mots, ce programme vous raconte les aventures de médecins et patients du Kingdom Hospital. Cet hôpital, construit sur les ruines d’un incendie, est habité par des fantômes qui viennent troubler la vie déjà peu tranquille des occupants des lieux. Le fantastique donne souvent lieu à de beaux génériques. Les plus belles musiques sont exploitables à souhait dans ce genre télévisuel. Dans le cas qui nous concerne la bande originale est signée Ivy, et le titre se nomme "Worry About You" (inquiet pour toi). On y retrouve les paroles suivantes: Bye bye baby Don't be long…

En quelques mots...

Stéphanie Chavagne
Alexandre Marlier
Cindy Willeme

Kingdom Hospital

Critique de l'auteur: Générique magnifique, intrigant, parfois effrayant, nappé de la voix suave d'Ivy.

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Stéphanie Chavagne

Journaliste de formation, Stéphanie se consacre à une association de promotion des produits bio. Stéphanie a rejoint l’équipe d'Aux Frontières Des Séries en juin 2008, après en avoir été l'invitée. Elle est notamment spécialisée dans les génériques et bandes originales de séries TV.

Laisser un commentaire

x

Regardez aussi

Scalp

Pierre est trader à Paris au sein du palais Brongniart. Tout semble lui réussir: il est aimé par Alex, sa femme biologiste, il est apparemment très riche et comblé de réussite dans son métier. Mais un jour, Pierre se suicide. Alex va tenter de pénétrer cet univers très fermé pour comprendre pourquoi...