Misfits

Et si le salut des séries télévisées venait d’Outre-Manche? La Grande Bretagne s’est en effet montrée ces dernières années très active concernant la production de séries originales et créatives.

Dotées de moyens certainement plus limités que leurs consoeurs américaines, les séries anglaises ont souvent su compenser leurs petits budgets par un foisonnement d’idées, de l’audace et des scénarios soignés.

Dans la lignée des Skins, Torchwood et autres Dr. Who, Misfits est une dramédie de science-fiction qui a débarqué sur les écrans britannique en novembre 2009 sur E4 et que l’on a pu découvrir en France sur Orange Cinéchoc.

Créée par Howard Overman (Spooks, Hotel Babylon), Misfits, que l’on pourrait traduire par “Les Marginaux”, met en scène un groupe de cinq jeunes délinquants obligés de travailler dans un programme de services à la communauté pour se racheter. Ils se retrouvent dotés, suite à un étrange et violent orage, de super pouvoirs. L’un pourra remonter le temps, l’autre lire dans les pensées, une autre encore devenir irrésistible ou bien devenir invisible.

La série va ainsi suivre les aventures des membres de ce “Club Des Cinq” de bras cassés, qui se retrouvent du jour au lendemain avec un don particulier qu’ils vont devoir gérer au mieux… Avec toutes les difficultés et tous les pièges qui vont forcément avec.

Traitée sur le ton de la comédie, mais ne se déparant pas d’une belle dose d’action et de drame, la courte première saison de 6 épisodes de Misfits a été instantanément un succès d’audience et un véritable petit phénomène qui s’est très bien exporté.

Les quatre saisons qui lui ont succédé ont poursuivi sur cette lancée, malgré de nombreux changements de casting au cours des ans (à la fin de la série, il ne reste d’ailleurs plus aucun des acteurs de la saison une).

Doit on s’attendre ici à un mix entre Skins et Heroes à la sauce potache? Tentative de réponse dans notre dossier podcast à découvrir ci-dessus.

Et si le salut des séries télévisées venait d'Outre-Manche? La Grande Bretagne s'est en effet montrée ces dernières années très active concernant la production de séries originales et créatives. Dotées de moyens certainement plus limités que leurs consoeurs américaines, les séries anglaises ont souvent su compenser leurs petits budgets par un foisonnement d'idées, de l'audace et des scénarios soignés. Dans la lignée des Skins, Torchwood et autres Dr. Who, Misfits est une dramédie de science-fiction qui a débarqué sur les écrans britannique en novembre 2009 sur E4 et que l'on a pu découvrir en France sur Orange Cinéchoc.…

En quelques mots...

Tilman Villette
Alexandre Marlier

Misfits

Critique de l'auteur: Rajoutez de la comédie et une touche de science-fiction à Skins et vous obtenez la très sympathique Misfits...

Note des auditeurs/lecteurs 4.4 ( 1 votes)

À propos de Tilman Villette

Tilman Villette est gestionnaire de dossiers auprès du Fonds du Logement de la Région Bruxelles Capitale. Après sa licence en communication, option journalisme obtenue à l’UCLouvain durant laquelle il a réalisé ses stages au magazine "Télémoustique" et à la RTBF Radio, il a également été enseignant pendant une année.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Regardez aussi

Max La Menace

Reprenant avec gourmandise le côté décalé et gaffeur du personnage originel, Max La Menace, le film n’a d’autre ambition que la grosse comédie décomplexée. Dans de nombreux cas, l’abattage des acteurs principaux, se faisant semble-t-il véritablement plaisir, sauve les meubles.

Mozart In The Jungle

Mozart In The Jungle, c'est surtout la confrontation du classique et de la nouveauté: entre les méthodes peu orthodoxes de Rodrigo, qui vont réveiller l'orchestre, et les foudres de sa direction et des financiers... C'est aussi la descente aux enfers d'un chef vieillissant au terme de sa carrière...