Accueil > Les Feuilletons > Aussies en Séries > AES: 1.01 Le Départ…

AES: 1.01 Le Départ…

Le Départ

Salut, c’est Sébastien.

Vous voyez le grand blond dans The Mentalist? Simon Baker? Hé bien tant mieux pour vous parce que c’est pas moi du tout! J’suis nul pour déceler les signes. Mais, j’pense avoir progressé. Ma famille et mes amis me détestent et je l’ai vu tout de suite. Je leur ai annoncé que je partais en Australie. Pourquoi l’Australie? Mais parce que c’est loin maman, c’est très loin!

Mais surtout parce que c’est une opportunité qui ne se présente qu’une fois dans une vie, voire plusieurs fois si je change d’avis.

Au-delà de ce vulgaire caprice, il y a un but! Si si, j’insiste. C’est avant tout de m’épanouir! Mais comme je ne suis pas pingre, je compte vous embarquer avec moi. Nous allons voyager vers le monde des séries australiennes, un monde inconnu pour la plupart d’entre vous… et pour moi-même. Raison de plus pour faire sortir mon petit côté Indiana Jones et partir à la découverte de cet territoire inexploré.

Chaque chronique sera axée sur une thématique bien précise et sera divisée en sous-points. L’occasion d’en apprendre plus sur la réalisation, le scénario, le personnage et sur les secrets et anecdotes autour de la série. Nous aborderons ensemble les classiques, les nouveautés, les petites pépites et pourquoi pas les plus gros ratés.

Mais, il ne faut pas se le cacher, ce voyage me servira surtout à répondre aux questions existentielles que se pose tout être humain:

  1. Les australiens maîtrisent-ils le surf aussi bien qu’on le prétend?
  2. Peut-on battre un kangourou à la boxe?
  3. Peut-on vraiment utiliser un koala comme sac à dos?
  4. Les requins sont-ils devenus prétentieux à cause de Sharknado?

Au cours de cette chronique vous suivrez mes péripéties, mes joies comme mes craintes et nous passerons à la loupe différentes productions.

Lesquelles? Wow wow calme auditeur auditrice, tu devras patienter jusqu’au prochain épisode. Petit indice néanmoins, nous commencerons par un gros succès australien qui réunissait en moyenne 2 millions de personnes par épisode. Une série jugée incontournable par les critiques.

D’ici là auditeur, porte toi bien et n’oublie pas de manger 5 fruits et légumes, c’est bon pour ta santé… pas pour la mienne.

À propos de Sébastien Porcu

En 2012, Sébastien Porcu est diplômé en journalisme à l'UCL. Fan de cinéma, il consacre son mémoire de fin d'études sur les drames sociaux belges en y comparant les approches francophones et flamandes. Sa venue dans AFDS va de paire avec son envie de partir en Australie. Une occasion de plus pour découvrir de nouvelles séries!
x

Regardez aussi

MIF: 1.11 Van Vlees En Bloed, Du Sang, Des Boyaux, De La Rate Et Du Cerveau!

Dramedie dans un lieu inédit: une boucherie, Van Vlees En Bloed évoque le retour d'un fils dans sa famille après une longue absence. Un comeback qui risque d'être compliqué, puisqu'il a toujours considéré le métier familial comme de la daube. Comment va réagir le reste de la tribu?

MIF: 1.10 Safety First, Pas Op!

Dirk, sa soeur Ingrid, Luc et Simon (dit Smos) font partie de Safety First, une équipe d’agents de sécurité d’un amateurisme plus qu'épatant! Dirk, chef de la bande, entend former ses jeunes recrues au métier de vigile, tant bien que mal, entre sa volonté d’être un bon chef et d’être intégré.