Trivia

Avenir Du Doublage

Le doublage de séries a-t-il encore un intérêt aujourd’hui et un avenir? Et qu’en sera-t-il d’ici 5 ans, au vu de l’évolution des moyens de “consommation” des séries? Ce sont les questions que nous nous sommes posées après nous être rendu compte à quel point la version originale, sous-titrée ou pas, prends une place de plus en plus grande aujourd’hui.

Il faut dire que les séries se regardent différemment désormais: diffusion en J+1 à la télévision, mais aussi téléchargement (qu’il soit légal ou pas), VOD, mise à disposition mondiale d’une saison complète sur les services de streaming,… Tous ces nouveaux moyens de visionnage dans l’immédiate après-diffusion US poussent évidemment à ne plus attendre qu’un épisode soit doublé pour le voir.

Est-ce le cas pour toutes les séries? Ou est-on plus enclin à regarder en quasi-simultané à la diffusion américaine des séries plus qualitatives ou plus feuilletonnantes?

Sans compter les séries disponibles de plus en plus souvent désormais en versions multilingues sur la majorité des grandes ou moins grandes chaînes. S’agit-il d’une adaptation des chaînes de télévision “classiques” à ces nouvelles méthodes de consommation? Et si oui, qu’apportent-elle de neuf au niveau de la diffusion en VO?

Enfin, la question se pose également pour l’industrie du doublage, quel avenir pour les comédiens, les sociétés de doublage si cette production régresse? Et quelle est la situation dans les autres pays (les pays francophones étant beaucoup plus avides de cette technique que la majorité des autres pays, qui lui préfèrent le sous-titrage)?

Toute une série de questions auxquelles nous tenterons d’apporter une réponse, un avis, un ressenti, dans notre podcast Supplément Trivia à découvrir ci-dessus.

Tags

Sarah Sepulchre

Sarah Sepulchre est professeure à l’Université de Louvain (UCL, Belgique). Ses recherches portent sur les médias, les fictions, les cultures populaires, les gender studies et particulièrement sur les représentations, les liens entre réalité et fiction. Sa thèse de doctorat était centrée sur les personnages de séries télévisées.

Du même auteur:

Découvrez également

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer