CHiP’s

chipsgeneimage

Aujourd’hui, j’ai décidé de vous parler du générique de la série policière CHiP’s. On ne peut pas vraiment la considérer comme une série culte, il ne faut pas exagérer tout de même!

En France, cette série a été très appréciée du grand public, principalement des jeunes dans les années ’80.

C’est la musique de ce générique que l’on retient le plus aujourd’hui. Cette musique un peu disco, caractéristique de l’époque, est de John Carl Parker. Pour la plupart d’entre-nous, cet homme est un illustre inconnu. Mais il a signé quelques génériques de séries télé restés dans les mémoires, à commencer par celui de Cannon.

Auteur de partitions pour la série western La Conquête De L’Ouest, Parker est également l’un des compositeurs de Dallas, dont les morceaux seront utilisés dans les premières et dernières saisons.

Quand le générique commence, on voit deux motards entrer sur l’autoroute, toutes sirènes hurlantes. Multiples gros plans sur les motos: la roue, le phare avant, le klaxon.

Ensuite gros plan sur l’étoile de police avec le titre CHiP’s qui apparaît. Les lettres C, H et P sont écrites en majuscule parce qu’elles sont les initiales de California Highway Patrol. Ce qui signifie bien entendu, patrouille des autoroutes de Californie.

Autres gros plans sur les motos. Ensuite la caméra montre l’un des policiers, avec le nom de l’acteur qui apparaît (Larry Wilcox) qui n’est autre que John Baker. On peut lire son nom sur la barrette placée sur la poche de sa chemise.

On passe ensuite à l’autre motard: Erik Estrada s’inscrit. Ce sont bien entendu les personnages principaux. Il s’agit de deux flics sympas et souriants. John et Ponch, surveillent les autoroutes de Los Angeles, assis sur leurs grosses et belles motos.

L’agent John Baker est le plus raisonné des deux. Il tient beaucoup aux procédures et tempère comme il peut son collègue Franck Poncherello. Surnommé “Ponch” par ses amis et ses collègues, Franck Poncherello est d’origine latine, et ça se voit.

Un regard malicieux, le sourire carnassier, Ponch est très apprécié par les femmes et surtout son caractère est rapidement changeant. C’est un impulsif, viril et toujours courageux mais qui ne prend pas forcément le temps d’évaluer les dangers qui se présentent.

Sur le gros plan de l’étoile sur leurs chemises, on comprend qu’ils appartiennent à la police de Californie. Gros plan sur leurs armes. Le nom d’un autre acteur apparaît sans que l’on voie son portrait.

Il s’agit de Robert Pine qui interprète le rôle du sergent Joe Getraer qui dirige le California Highway Patrol. La particularité de ce sergent reste sa participation très active aux opérations policières. Il a des rapports très proches avec ses motards.

La dernière inscription est le nom du créateur: Rick Rosner. Le générique se termine par les deux motards qui s’éloignent sur l’autoroute.

Il s’agit ici d’un générique d’une rare simplicité. Dans la majorité des séries policières, on voit les héros en action avec des extraits de la série dans le générique.

Ici, on voit simplement les policiers sur leurs motos. On peut s’imaginer qu’ils partent en intervention.

Aujourd'hui, j’ai décidé de vous parler du générique de la série policière CHiP's. On ne peut pas vraiment la considérer comme une série culte, il ne faut pas exagérer tout de même! En France, cette série a été très appréciée du grand public, principalement des jeunes dans les années '80. C’est la musique de ce générique que l’on retient le plus aujourd'hui. Cette musique un peu disco, caractéristique de l’époque, est de John Carl Parker. Pour la plupart d'entre-nous, cet homme est un illustre inconnu. Mais il a signé quelques génériques de séries télé restés dans les…

En quelques mots...

Lise-Marie Cassart
Alexandre Marlier
Sarah Sepulchre

CHiP's

Critique de l'auteur: Ta ta talata... Inoubliable montée des motos sur l'autoroute. Culte!

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Lise-Marie Cassart

Lise-Marie est journaliste. Elle travaille pour la presse écrite, et plus précisément pour le magazine féminin « Flair ». Lise-Marie a rejoint l’équipe en septembre 2004. Elle a, notamment, décortiqué durant 3 saisons les génériques de séries, tant niveau musical qu’au point de vue des images. Lise-Marie a quitté l'équipe d'AFDS en juin 2008.

Laisser un commentaire

x

Regardez aussi

Ghost Whisperer

On a droit ici à un générique complètement surréaliste, des images qui ne sont pas sans rappeler certains tableaux de Magritte. Graphiquement, ça donne quelque chose de très joli. On est dans le monde du rêve. Le seul point qui relie ce monde au nôtre c’est la présence de Melinda.

Arabesque

Veuve, Jessica Fletcher, ancienne professeure d'anglais devenue auteure de romans policiers, utilise ses dons d'observation et son sens de la logique pour jouer les détectives amateurs et résoudre des affaires criminelles, aussi bien dans la petite ville de Cabot Cove qu'à travers les États-Unis.