Accueil > Les Chroniques > Séries Craignos > Miel Et Les Abeilles (le)

Miel Et Les Abeilles (le)

Le Miel Et Les Abeilles

Si le Club Dorothée a fait les beaux jours de l’animation japonaise, et a fait rêver des millions d’adolescents au rythme des aventures des Chevaliers du Zodiaque, Gigi et autres Dragon Ball Z, il est aussi le responsable d’une infamie télévisuelle sans nom: les feuilletons AB production!

Qui ne se souvient pas des perles qu’ont été Hélène Et Les Garçons, Salut Les Musclés et Premiers Baisers? Comment oublier ces fous-rire nerveux devant la nullité abyssale des scénarios? Comment faire l’impasse sur le jeu monolithique des jeunes acteurs/chanteurs mis en scène par Jean-Luc Azoulay et Claude Berda? Remercions les deux compères d’avoir créé un genre télévisuel à part.

Rendons leur grâce pour avoir massacré la réputation des séries télévisées pour la dizaine d’années à venir. A cause de leur folie financière (et bien oui, ces sitcoms fauchées rapportent un maximum d’argent), ils ont saccagé l’image de qualité que les séries commençaient à se créer en France. Car finalement, les séries ne servent qu’à remplir les samedis et dimanches après-midi sur TF1. Alors peu importe leur qualité, tant qu’elles rapportent de l’argent ?

Le pire? C’est qu’une série lancée en 1992 repoussera les limites de la définition du mot affligeant: Le Miel Et Les Abeilles.

Le synopsis fait déjà frémir: Lola est une jeune et jolie étudiante en Lettres. Elle possède un charme tellement incroyable qu’elle attire les garçons autant que le miel attire les abeilles. Edouard, Eric, Richard et Bruno rivalisent d’ingéniosité (ou de bêtise, c’est selon) pour s’attirer les faveurs de la belle Lola. Cette dernière n’est d’ailleurs pas inconsciente de son effet sur les hommes. Elle use et en abuse jusqu’à plus soif!

Ecrits avec les genoux, les scénarios de Jean-François Porry n’offrent pas de grandes possibilités aux comédiens: dialogues ineptes et mise en scène lamentable s’enfilent comme des perles. En même temps, il aurait été difficile d’en demander plus à Mallaury – j’ai oublié de mettre ma culotte alors que j’ai une jupe – Nataf et toute sa bande. Les acteurs surjouent chaque situation, chaque réplique et ne provoquent qu’un sentiment de pitié chez le téléspectateur.

Notons au passage qu’aucun d’entre eux n’a connu une carrière à succès après l’arrêt de la série.

Et dire que le calvaire aura duré 200 épisodes. 200 fois 26 minutes où l’on assiste béat au carnage vestimentaire du début des années ’90. Sans compter les horribles coiffures gonflées et gonflantes assorties de chouchous de toutes les couleurs.

Et le plus terrible dans tout cela: ce sont les rires préenregistrés qui donnent la migraine en 5 minutes chrono. Chaque réplique d’un personnage, même banale, même pas drôle est immédiatement suivi d’un rire électronique insupportable.

Le miel et les abeilles est sans conteste l’un des plus beaux gâchis de pellicule des 20 derniers années! A oublier au plus vite!

Si le Club Dorothée a fait les beaux jours de l’animation japonaise, et a fait rêver des millions d’adolescents au rythme des aventures des Chevaliers du Zodiaque, Gigi et autres Dragon Ball Z, il est aussi le responsable d’une infamie télévisuelle sans nom: les feuilletons AB production! Qui ne se souvient pas des perles qu’ont été Hélène Et Les Garçons, Salut Les Musclés et Premiers Baisers? Comment oublier ces fous-rire nerveux devant la nullité abyssale des scénarios? Comment faire l’impasse sur le jeu monolithique des jeunes acteurs/chanteurs mis en scène par Jean-Luc Azoulay et Claude Berda? Remercions les deux compères d’avoir créé un genre télévisuel…

En quelques mots...

Nathanaël Picas
Alexandre Marlier
Cindy Willeme
Sébastien Porcu
Sophie Sourdiaucourt
Tilman Villette

Le Miel Et Les Abeilles

Critique de l'auteur: Une fille, des garçons. Avec ce scénario de quatre mots, les séries AB Production continuent de racler les fonds marins de l'indigence. Ils finiront par trouver du pétrole.

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Nathanaël Picas

Nathanaël Picas a suivi des études de journalisme à l’Université Catholique de Louvain. Sa formation terminée, il a travaillé en tant que journaliste free lance pour la presse écrite et télévisée. Il a également été animateur sur Musiq’3. C’est à cette époque qu’il a rejoint l’équipe d’AFDS. En 2005, il devient attaché de presse dans une agence de communication.

Laisser un commentaire

x

Regardez aussi

Dreams: 1 Rêve, 2 Vies

Sur l'île paradisiaque de Saint-Martin, les producteurs d'une célèbre émission de télé-crochet "Dream Star" entament le casting de leur nouvelle saison. Quand on sait que l'île compte 75.000 habitants en moyenne, on s'étonne rapidement de la pertinence d'y faire un casting...

Titanic: De Sang Et D’Acier

La tragédie industrielle du siècle dernier cache bien plus que la simple histoire d’un navire qui heurte un iceberg et entraîne la mort de milliers de personnes. Car ce bateau, il a bien fallu le construire… en pleine période où les travailleurs ont commencé à se battre pour leurs droits.