Dossiers Séries

Routes Du Paradis (les)

Si la carrière de Michael Landon a explosé grâce à la plus que bienveillante série La Petite Maison Dans La Praire, à l’arrêt de cette dernière, l’acteur s’est remis à la tâche et a proposé durant 5 saisons sur NBC Les Routes Du Paradis, autre oeuvre emplie de mansuétude et de bons sentiments.

L’histoire des Routes Du Paradis: Arthur Thompson, marié à Jane et papa de Mandy, décède et lorsqu’il meurt, il change de nom et s’appelle Jonathan Smith et devient un ange. Il est envoyé sur terre pour amener de l’amour et de la compassion à ceux qui sont dans le besoin ou qui visent une phase assez difficile dans leur vie.

Il a des pouvoirs surnaturels (il a des prémonitions, peut influencer les machines qui l’entoure, soigner des blessés, se télé-transporter, …), mais qu’il a choisi d’utiliser un minimum lors de ses interventions (ce qui évite les scènes d’effets spéciaux et les surcoûts qui en découlent pour la production). Son truc, à Jonathan, ce serait plutôt la psychologie, la persuasion, l’écoute,…

Le seul qui fait régulièrement les frais des pouvoirs de notre ange, c’est Mark Gordon (Victor French, autre vétéran de La Petite Maison Dans La Prairie), le compagnon de route de Jonathan, puisqu’il les utilise pour le faire tourner en bourrique. Mark, c’est un ancien policier qu’il rencontre dans le pilote. A cet instant, il vivait une période de sa vie compliquée: il était alcoolique. Jonathan va le soigner et le guérir de ses addictions.

En remerciement, Mark va décider d’accompagner Jonathan dans sa mission divine, une manière probablement d’expier ses péchés. Tous deux déambulent de ville en ville, de drame en drame et d’orphelin à aider à mère courage en détresse. Bref, ils vont où leur “patron” les envoient.

Retour sur cette série qui a bercé la jeunesse de bon nombre d’enfants et d’adolescents des années ’80 dans notre dossier podcast à découvrir ci-dessus.

En quelques mots...

Sarah Sepulchre
Alexandre Marlier

Les Routes Du Paradis

Un mélo chrétien typique des années '80. C'est long, évidemment très manichéen, pas toujours très passionnant, le rythme est lent et la série forcément datée. Elle vaut surtout pour ses passes d'armes entre ses deux héros Jonathan Smith et Mark Gordon.

User Rating: Be the first one !
Crédits Photos:
Michael Landon ProductionsNational Broadcasting Company (NBC)
Tags

Sarah Sepulchre

Sarah Sepulchre est professeure à l’Université de Louvain (UCL, Belgique). Ses recherches portent sur les médias, les fictions, les cultures populaires, les gender studies et particulièrement sur les représentations, les liens entre réalité et fiction. Sa thèse de doctorat était centrée sur les personnages de séries télévisées.

Du même auteur:

Découvrez également

Fermer
Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer