Melrose Place

Souvenez-vous: nous étions en 1990 et le créateur Darren Star et le producteur Aaron Spelling étaient les rois du monde. Beverly Hills cartonnait à la télé américaine. Et c’est tout naturellement que tous les yeux se sont rivés vers leur nouvelle production commune deux ans plus tard: Melrose Place.

D’autant que la série se voulait être un prolongement plus mature des aventures de Brandon et Brenda puisqu’elle mettait en scène des trentenaires dans un quartier branché de Los Angeles.

Melrose Place fera les beaux jours de la Fox de 1992 à 1999, soit 7 saisons de 226 épisodes remplis à craquer de rebondissements, de vengeances, de coups tordus, de personnages haut en couleur et complètement dingues.

Meurtres, résurrections, viols, kidnapping… Melrose Place fut le premier soap opéra totalement décomplexé. La série fut également un gros succès d’audience en France sur TF1.

Au niveau du casting, Melrose Place fait figure de maître étalon en matière de “que sont-ils devenus ensuite”: Heather Locklear (Spin City), Courtney Thorne Smith (Ally McBeal), Jamie Luner (Profiler), Alyssa Milano (Charmed), Doug Savant ou encore Marcia Cross (Desperate Housewives).

Ce qu’on oublie parfois, c’est que la série a mis du temps à décoller. La première saison n’a jamais fait d’audiences mirobolantes, ce qui a conduit au remplacement d’une partie des acteurs (exit Vanessa Williams et Amy Locane). De même, certains personnages ont fortement évolué entre la saison 1 et la saison 2: Le gentil docteur Mancini (Thomas Calabro) est devenu un personnage douteux et dangereux.

C’est en faisant fi de tout réalisme et en introduisant des intrigues “over the top” que Melrose Place a fini par fidéliser un public toujours plus nombreux au fur et à mesure d’arcs narratifs de plus en plus improbables.

Des personnages complètement barrés comme Kimberly Shaw (Marcia Cross) ou Sydney Andrews (Laura Leigthon) ont progressivement dépassé celui d’Amanda Woodward (Heather Locklear) au niveau de l’infamie.

Véritable objet de culte, Melrose Place fera l’objet d’un remake calamiteux (suite au succès du remake de Beverly Hills 90210) en 2009, remake qui ne dépassera pas les 18 épisodes.

Retour et analyse de ce phénomène des années ’90 dans notre dossier podcast à découvrir ci-dessus!

Souvenez-vous: nous étions en 1990 et le créateur Darren Star et le producteur Aaron Spelling étaient les rois du monde. Beverly Hills cartonnait à la télé américaine. Et c’est tout naturellement que tous les yeux se sont rivés vers leur nouvelle production commune deux ans plus tard: Melrose Place. D'autant que la série se voulait être un prolongement plus mature des aventures de Brandon et Brenda puisqu'elle mettait en scène des trentenaires dans un quartier branché de Los Angeles. Melrose Place fera les beaux jours de la Fox de 1992 à 1999, soit 7 saisons de 226 épisodes…

En quelques mots...

Nathanaël Picas
Alexandre Marlier

Melrose Place

Critique de l'auteur: Melrose Place est probablement le soap opéra ultime: tout y est plus grand, plus improbable, plus décomplexé. Malheureusement, la série perd tout son sel au second visionnage, une fois les intrigues connues...

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Nathanaël Picas

Nathanaël Picas a suivi des études de journalisme à l’Université Catholique de Louvain. Sa formation terminée, il a travaillé en tant que journaliste free lance pour la presse écrite et télévisée. Il a également été animateur sur Musiq’3. C’est à cette époque qu’il a rejoint l’équipe d’AFDS. En 2005, il devient attaché de presse dans une agence de communication.

Laisser une réponse

Votre adresse email ne sera pas publiéeLes champs requis sont surlignés *

*

x

Regardez aussi

Lois & Clark: 2.21 Whine, Whine, Whine

Episode charnière de la série Loïs et Clark: celui durant lequel Loïs découvre que Clark Kent est Superman. En soi, ce n'est pas vraiment un épisode exceptionnel ni dans son écriture ni dans sa mise en scène. Mais il est très important car il bouleverse toute l'histoire et la dynamique de la série.

Dreams: 1 Rêve, 2 Vies

Sur l'île paradisiaque de Saint-Martin, les producteurs d'une célèbre émission de télé-crochet "Dream Star" entament le casting de leur nouvelle saison. Quand on sait que l'île compte 75.000 habitants en moyenne, on s'étonne rapidement de la pertinence d'y faire un casting...