Accueil > Les Suppléments > Red Carpet > Séries Mania 2018: Episode 5

Séries Mania 2018: Episode 5

 

Séries Mania Lille Hauts-de-France se termine petit à petit. Les 9 jours hauts en couleurs et en fictions que le festival nous a fait vivre se referment progressivement. Mais les découvertes et les activités se poursuivent malgré tout jusqu’à ce samedi 5 mai et la cérémonie de clôture de cette première édition nordiste de l’événement.

L’occasion pour nous de poursuivre nos séances de visionnage de séries et les participations aux différentes masterclass organisées chaque jour. Ainsi, la britannique Charlie Covell (The End Of The F***ing world) est venue nous raconter son expérience d’actrice, scénariste et productrice.

L’équipe de la série policière de France 2 Candice Renoir était également de la partie, représentée par Cécile Bois (Candice), Ali Marhyar (Meddhi) et Marc Kressman, producteur artistique de la série.

Et puis l’Association des Critiques de Séries proposait une table ronde sur le sujet épineux: “la révolution des séries françaises a-t-elle vraiment eu lieu?”. A l’arrivée des Revenants sur Canal + et de Ainsi Soient-Ils sur Arte, un vent de fraîcheur, de nouveauté, d’inventivité et d’audace avait soufflé sur les fictions à épisodes de l’hexagone. 6 ans plus tard, l’essai a-t-il été confirmé ou bien est-on revenu aux bonnes vieilles recettes… Malheureusement, on se rend compte que les vieilles recettes ont la peau dure et que les vraies belles et bonnes séries françaises comme Le Bureau Des Légendes sont plus des “fulgurances” au sein de très nombreuses séries formatées et produites “à l’ancienne”.

Du côté visionnage, Ad Vitam, série d’anticipation d’Arte était présentée en compétition officielle. Et c’est plutôt une belle surprise. Mettant en scène Yvan Attal et surtout l’excellente Garance Marillier, la série raconte comment., alors que l’humanité pense avoir vaincu la mort via un “process” de régénération, sont découverts les corps de sept suicidés, tous mineurs. Darius (Yvan Attal), flic de
120 ans, mène l’enquête avec Christa (Garance Marillier), jeune fille révoltée.

Ad Vitam n’est probablement pas exempte de tout problème. A mon sens, l’enquête policière alourdit le propos inutilement. Mais sa mise en place lente, toute en délicatesse, le jeu des acteurs plutôt bon et un scénario crédible en font l’une des meilleures séries françaises présentées cette année à Séries Mania.

OCS présentait également les premiers épisode de sa fiction événement “Nu”, dont, comme le titre très à propos l’indique, tous les acteurs sont nu. Après 8 ans de coma, Frank, un inspecteur de police se réveille alors qu’une loi sur la transparence est passée obligeant la population a vivre totalement nu. C’est ainsi qu’il va devoir s’habituer à vivre dans cette société nouvelle, retrouver sa petite amie qui a refait sa vie, et retourner travailler dans son commissariat. Une enquête pour meurtre va le remettre sur les rails: un homme a été retrouvé assassiné tout habillé. On est face ici à une dramédie où la situation de départ porte forcément à sourire ou à la gène. Difficile durant les premiers épisodes de ne pas se focaliser sur la tenue (ou l’absence de tenue) des personnages. Mais une fois l’habitude prise, on se prend à trouver le propos de la série plus profond qu’on ne pourrait le croire. Même si le manque de moyens se ressent un peu à l’écran, s’agissant d’une série d’anticipation.

Prochain rendez-vous avec Séries Mania sur AFDS.tv, ce sera avec Sophie pour le résumé de la soirée de clôture de cette édition 2018 du festival.

À propos de Alexandre Marlier

Alexandre Marlier est journaliste et animateur radio. Il a notamment travaillé pour les réseaux belges « Nostalgie » et « Sud Radio ». Il travaille également en presse écrite. Il a ainsi écrit, entre autres, plusieurs articles pour le défunt « Génération Séries ». Il est également membre de l'A.C.S., l'Association des Critiques de Séries. Enfin, Alex est « Casting Voix » ou « Voix Off » pour des documentaires, films d’entreprises, ...
x

Regardez aussi

Séries Mania 2018: Episode 3

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas à Séries Mania 2018. Entre projections et rencontres, animations et compétition, le choix est vaste, tant pour les professionnels que pour le grand public. Côté projection, retour sur la britannique Kiss Me First et l'israélienne Autonomie.

Séries Mania 2018: Episode 2

Séries Mania 2018 se poursuit au fil des projections et rencontres. De belles surprises, mais aussi parfois de moins bonnes... Au rayon des très jolies découvertes, la série russe inédite "An Ordinary Woman", du côté des moins bonnes: "American Woman"...