Accueil > Les Suppléments > Red Carpet > Séries Mania 2018: Episode 3

Séries Mania 2018: Episode 3

 

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas à Séries Mania 2018. Entre projections et rencontres, animations et compétition, le choix est vaste, tant pour les professionnels que pour le grand public.

Et en parlant d’animation, j’avais envie de vous parler du Village Festival qui se tient chaque jour au Tripostal. C’est un peu le lieu de convergence, le point de rencontre de cette édition. Ce gigantesque ancien bâtiment des postes reconverti en lieu culturel pour Lille 2004, capitale européenne de la culture, accueille en son sein de nombreuses activités. En plus de l’accueil des festivaliers, d’un bar et d’une librairie éphémère, c’est aussi un lieu de fête chaque soir. En journée, c’est ici que se déroulent les rencontres avec les fans, les ateliers d’éducation à l’image, mais aussi quelques animations: Un “escape game” dont on vous parlera dans un prochain podcast, la projection de formats courts, un espace de réalité virtuelle, une webradio, la diffusion de pilote d’étudiants du cursus “Création Séries TV” de la Femis, ou des séries d’artistes.

Quelques espaces immersifs sont également disposés ici et là et vous permettent de vous attabler au bureau des légendes, de vous allonger aux côtés de Piper Chapman ou de décoder les signaux envoyés par Will dans le salon de sa mère…

A côté de cela, quelques expositions permettent aussi au visiteur de flâner dans les espace du Tripostal. Le photographe Blake Morrow propose Return To Twin Peaks, des portraits photographiques inspirés de la mythique série de David Lynch et Mark Frost. Il intègre ses modèles dans les décors du Double R, de l’Hôtel du Grand Nord ou de la maison de Laura Palmer. Le résultat est juste bluffant.

Juste à côté, Tiia & Satu, deux globe trotteuses finlandaise ré-intègrent des scènes de leurs séries préférées dans leur lieu de tournage, de Walking Dead à Legion en passant par Game Of Thrones ou Breaking Bad. Si l’idée peut paraître simple sur le papier, le rendu est juste époustouflant.

Retour enfin sur l’identité visuelle de la chaîne câblée américaine FX, qui depuis quelques années s’est forgé une réputation de communication détonante. L’occasion d’une rétrospective des plus belles affiches promotionnelles de ses séries, de Fargo à Philadelphia en passant par The Americans. Bref, les raisons pour venir faire un tour à Séries Mania ne manquent pas!

Mais revenons-en à ce qui nous intéresse le plus: les séries en projection. Dans le cadre du panorama international, nous avons découvert Kiss Me First, une série britannique co-produite par Channel 4 et Netflix. Créée par Bryan Elsley (Skins) d’après le roman éponyme de Lottie Moggach, la série raconte comment Leila, une orpheline sortant de l’adolescence trouve refuge dans un jeu vidéo en réalité virtuelle. Elle va être confrontée à un groupe secrets de joueurs dont les intentions semblent moins innocentes qu’il n’y paraît.

Cette série est un choc visuel, qui mélange quasi à parts égales prises de vues réelles et animation dans un monde de réalité virtuelle plutôt bien recréé. L’intrigue est prenante, même si on ressent une petite baisse de régime dans l’épisode 2. Et même si j’ai bien aimé ce que j’ai vu jusqu’à présent, une impression désagréable, qui j’espère s’estompera avec le visionnage de la suite, m’a poursuivi durant ces deux épisodes: on sent poindre un côté moralisateur à propos du monde virtuel où la série semble nous dire de ne pas s’en approcher car c’est dangereux et que l’on peut vite devenir corrompu. A voir par la suite si cette impression se confirmera ou si l’héroïne réussira à renverser la vapeur en fonction de ses actions à venir.

Autre série visionnée, celle-ci dans le cadre de la compétition officielle: Autonomie. Cette série Israélienne est un vrai choc de par son propos et sa réalisation. En 2019, Israël est scindé en deux. D’un côté Tel Aviv, état laïc, de l’autre Jérusalem, juive orthodoxe. Entre les deux, un mur de béton et des checkpoint. Mais la paix entre les deux états semble de façade et la bonne entente s’effrite rapidement lorsqu’une sage femme avoue avoir échangé deux bébé à la naissance, alors qu’Israël était encore un tout. Et bien entendu, les deux familles concernées se trouvent de chaque côté du mur. Rajoutez à cela un croque-mort, spécialiste de la contrebande d’un état à l’autre qui va être embrigadé dans cette histoire et vous aurez la recette de cette véritable pépite, diffusée au Nouveau Siècle en présence des créateurs et scénaristes Yehonatan Indurky et Ori Elon, accompagnés de l’actrice Daniella Kertesz.

Enfin, Séries Mania, ce sont aussi des rencontres avec des grands noms des séries. L’occasion d’écouter l’actrice suédoise Sofia Helin (Bron) se livrer à propos de sa carrière et notamment sur les 4 saisons de la série dans laquelle elle a incarné Saga Norén, une policière souffrant d’un syndrome de type Asperger.

On se retrouve très vite pour la suite de nos aventures et de nos analyses à Séries Mania Lille Hauts-de-France.

À propos de Alexandre Marlier

Alexandre Marlier est journaliste et animateur radio. Il a notamment travaillé pour les réseaux belges « Nostalgie » et « Sud Radio ». Il travaille également en presse écrite. Il a ainsi écrit, entre autres, plusieurs articles pour le défunt « Génération Séries ». Il est également membre de l'A.C.S., l'Association des Critiques de Séries. Enfin, Alex est « Casting Voix » ou « Voix Off » pour des documentaires, films d’entreprises, ...
x

Regardez aussi

Séries Mania 2018: Episode 5

Séries Mania Lille Hauts-de-France se termine petit à petit. Les 9 jours hauts en couleurs et en fictions que le festival nous a fait vivre se referment progressivement. Mais les découvertes et les activités se poursuivent malgré tout jusqu'à ce samedi 5 mai 2018.

Séries Mania 2018: Episode 2

Séries Mania 2018 se poursuit au fil des projections et rencontres. De belles surprises, mais aussi parfois de moins bonnes... Au rayon des très jolies découvertes, la série russe inédite "An Ordinary Woman", du côté des moins bonnes: "American Woman"...