Accueil > Les Suppléments > Red Carpet > Série Series Saison 3: Jour 1

Série Series Saison 3: Jour 1

Série Series Saison 3: Jour 1

Ce mercredi 2 juillet 2014 débutait la troisième édition du festival Série Series à Fontainebleau, les rencontres dédiées aux séries par ceux qui les font. La seconde édition l’an dernier nous avait permis de découvrir, entre autre, les excellentes Utopia, Rita ou Death Of A Pilgrim ainsi que les 15 premières minutes de Real Humans ou encore la moins bonne Crossing Lines…

Cette année, les organisateurs nous ont à nouveau concocté un programme très varié. On pourra y voir Welcome To Sweden, Peaky Blinders, Inside N°9 ainsi que le premier épisode des nouvelles saisons de Borgia et de Les Hommes De L’Ombre. Mais ne brûlons pas les étapes…

Cette première journée à Fontainebleau a débuté avec un point sur les enjeux et perspectives pour les séries dans le monde, et plus précisément en Europe. L’occasion de faire le point sur les adaptations d’un pays à un autre d’une même série, sur les co-productions inter pays, … Une présentation réalisée par Sahar Baghery de chez Mediamétrie.

Série Series Saison 3: Jour 1

Place ensuite à la première projection, une série néerlandaise: “Hollands Hoop”. Il s’agit d’une avant première puisque la série ne sera diffusée qu’en septembre 2014.

L’histoire est celle d’un psy dont la vie part totalement en sucette. Si sa famille ne fait plus attention à lui depuis bien longtemps, c’est le jour où il décide de démissionner de son boulot de psychiatre carcéral que sa femme lui déclare qu’elle veut divorcer, que son fils met le feu à sa chambre avec sa plantation de cannabis et qu’on lui annonce la mort de son père, à qui il ne parlait plus depuis 20 ans, mais pour qui il devra tout de même régler les derniers détails concernant la succession… Et vendre la ferme familiale… Sauf que derrière les épis de maïs existe une plantation de cannabis.

Série Series Saison 3: Jour 1

Si les créateurs se disent proches de Breaking Bad, la filiation nous semble plus proche de Weeds, de par notamment l’humour noir quasi constant au fur et à mesure de l’épisode. En fait, on passe sans cesse d’un genre à l’autre sans jamais vraiment savoir vers quoi on va. Mais c’est fun, il y a beaucoup d’humour, du suspens, des personnages particuliers, à défaut d’être vraiment attachants.

L’après-midi pointe déjà le bout de son nez avec une très intéressante présentation de Christian Wikander, directeur de la fiction de la très créative SVT (Suède, Real Humans, Bron). On y apprendra notamment que la chaîne tente de systématiser le succès de ses productions en gardant en tête un schéma précis allant de la proposition d’histoire et ses prémisses jusqu’à l’aboutissement final.

Série Series Saison 3: Jour 1

Christian Wikander nous expliquera également qu’au début du processus, la production fait appel à un graphiste afin de mettre en dessin l’idée de base, pour mieux la visualiser, une sorte de storyboard préparatoire en somme. Une méthode qui semble plutôt porter ses fruits au vu des récents succès des séries suédoises dans leur pays, mais aussi à l’international.

Il sera également question de “Glocality” soit le mélange de global et de local, ce qui permet de proposer un même scénario d’une série à différents pays, tout en y ajoutant les spécificités locales (comme c’est le cas pour Bron, par exemple).

On reste en Suède avec la présentation du pilote de Welcome To Sweden, une série créée, écrite, produite et jouée par Greg Poehler, oui oui, le frère d’Amy (Parks And Recreations). Le garçon raconte en fait sa vie lorsqu’il a plaqué son boulot d’avocat (dans la série, il est comptable de stars) et les USA pour suivre sa petite amie en Suède et toutes les différences culturelles qu’il a pu se prendre en pleine figure en arrivant dans son pays d’adoption. Il avouera d’ailleurs lors du débat qui suivra que le pilote est quasi un copier-coller de sa première journée au pays.

Série Series Saison 3: Jour 1

Même si cette série a un petit arrière goût de “Bienvenue Chez Les Ch’tis”, il est clair que dans la famille Poehler, le frère est tout aussi drôle que la soeur. Les rires étaient en tous cas nombreux dans le théâtre de Fontainebleau et si la série tient la même cadence dans les épisodes suivants le pilote, on en redemande. A noter que selon la productrice américaine, il s’agit de le première série diffusée sur un grand network (NBC) qui ne se passe pas sur le sol américain ET qui comporte des sous-titres. A voir comment le public US réagira face à cet OVNI…

Après une présentation plus qu’intéressante d’Yves Guillemot, président et CEO de Ubisoft (jeux vidéos) qui permettra quelques parallèles entre son domaine de prédilection, en constante mutation, et celui des séries TV, c’est l’heure d’un des moments phares de cette 3ème saison de Série Series: la présentation du premier épisode de la saison 3 (la dernière) de Borgia, mais surtout, la présence de Tom Fontana.

Bon, là, je dois bien vous avouer que je fais un peu ma midinette… Si j’ai réussi à résister à la tentation de la photo souvenir ou de l’autographe sur le coffret DVD, ce fut un grand moment (en tous cas, en ce qui me concerne) de pouvoir écouter ce grand monsieur débattre de son travail de showrunner sur Borgia et d’écouter ses anecdotes toutes plus intéressantes les unes que les autres… Pour rappel, Tom Fontana, ce n’est pas que Borgia, c’est avant tout et surtout Homicide, Life On The Street et Oz…

Série Series Saison 3: Jour 1

Bon, bien entendu, je reste toujours un peu sur ma faim concernant Borgia… C’est toujours un peu too much avec encore et toujours des scènes de cul très suggestives et des scènes de tortures immondes (d’ailleurs, les parents devant moi qui avaient amené un jeune garçon de moins de 10 ans ne s’y sont pas trompés après coup, le gosse ayant passé les 9/10èmes de la projection sur le smartphone de papa à jouer à Candy Crush!).

A noter qu’une partie de l’équipe avait également fait le déplacement, comme l’excellent Eric Neveux, compositeur de la musique des saisons 2 et 3 (qu’on avait déjà pu apprécier sur La Commune ou Un Village Français) ou encore les acteurs Mark Ryder (Cesare Borgia) ou Babsie Steger (Giovanna Farnese).

Bref, Borgia n’est pas pour moi le tout meilleur de Fontana, mais ne faisons pas la fine bouche, ce grand showrunner a fait le déplacement à Fontainebleau et c’est un événement en soi… D’autant qu’il fera une masterclass en petit comité ce jeudi… A suivre donc dans le prochain épisode!

Enfin, la journée se termine par l’inauguration officielle du festival en présence du maire de Fontainebleau, notamment. Pour cette soirée d’ouverture et après Borgia, les organisateurs ont choisi un autre Period Drama puisqu’ils nous ont proposé la britannique Peaky Blinders avec Cillian Murphy, Sam Neil et Tom Hardy. Cette série se place à Birmingham juste après la première guerre mondiale dans une période peu connue de l’histoire de la Grande Bretagne.

Série Series Saison 3: Jour 1

A cette époque, des gangs mafieux faisaient la loi dans les grandes villes du pays. Cette pègre que les Etats Unis ont si bien illustrée dans de nombreuses productions cinéma ou télévisées, c’est désormais dans Peaky Blinders qu’on la découvre… Ou pas. Effectivement, si la série aligne un casting plutôt remarquable, j’ai trouvé ce pilote un peu longuet… Sans compter les décors de certaines scènes qui font carton pâte et des figurants hésitants sur des gestes traditionnels d’ouvriers.

Bref, je n’ai pas été conquis par cette production pour BBC 2, mais je demande à voir la suite, histoire de me forger une opinion plus complète. La rencontre avec l’équipe de ce jeudi éclairera peut-être ma lanterne sur certains de ces questionnements.

Voilà, c’est là dessus que s’achève cette première journée bien remplie. La suite dans notre prochain numéro…

À propos de Alexandre Marlier

Alexandre Marlier est journaliste et animateur radio. Il a notamment travaillé pour les réseaux belges « Nostalgie » et « Sud Radio ». Il travaille également en presse écrite. Il a ainsi écrit, entre autres, plusieurs articles pour le défunt « Génération Séries ». Il est également membre de l'A.C.S., l'Association des Critiques de Séries. Enfin, Alex est « Casting Voix » ou « Voix Off » pour des documentaires, films d’entreprises, ...
x

Regardez aussi

Séries Mania 2018: Episode 5

Séries Mania Lille Hauts-de-France se termine petit à petit. Les 9 jours hauts en couleurs et en fictions que le festival nous a fait vivre se referment progressivement. Mais les découvertes et les activités se poursuivent malgré tout jusqu'à ce samedi 5 mai 2018.

Séries Mania 2018: Episode 3

Les jours se suivent et ne se ressemblent pas à Séries Mania 2018. Entre projections et rencontres, animations et compétition, le choix est vaste, tant pour les professionnels que pour le grand public. Côté projection, retour sur la britannique Kiss Me First et l'israélienne Autonomie.