Accueil > Les Feuilletons > Made In Flandre > MIF: 1.04 Het Huis Anubis, Secrets D’Egypte

MIF: 1.04 Het Huis Anubis, Secrets D’Egypte

huisanubis

Salut auditeur!

Aujourd’hui, nous allons nous attaquer à “Het Huis Anubis”. Cette série teenage est une coproduction belge et hollandaise réalisée par Dennis Bots et Bart Van Leemputten. De nombreux acteurs sont d’ailleurs issus des Pays­-Bas, seuls quelques uns proviennent de Belgique.

Het huis Anubis a été diffusée de 2006 à 2009 sur Nickelodeon et plus particulièrement sur les réseaux MTV du Benelux. Il faut savoir qu’il existe plusieurs autres versions de cette série: une version allemande, Das Haus Anubis et une version américaine, House Of Anubis.

Ici, nous allons nous concentrer sur la version flamande qui comporte 4 saisons. Au total, 404 épisodes de 10 min, mais également 3 films, des bouquins, des jeux vidéos, des CDs de la bande originale de la série, et j’en passe! La licence a été exploitée sous tous les angles! C’est donc un véritable succès commercial, particulièrement rentable au vu du budget riquiqui des premières saisons.

Vous allez donc me dire: “Ha! La série doit être excellente alors!”. Elle aurait pu… Laissez-­moi vous contez l’histoire d’Het Huis Anubis…

Un internat privé qui accueille des adolescents dont les parents n’ont tout simplement pas le temps de s’occuper d’eux. Le début de la série commence avec l’arrivée d’une nouvelle occupante répondant au charmant prénom de Nienke. Ses parents sont décédés et sa grand-­mère est trop vieille pour s’occuper d’elle. Alors qu’elle rend visite à sa mamie dans sa maison de retraite, cette dernière va lui confier un pendentif affublé d’un oeil égyptien.

Lorsqu’elle se décide de partir, elle voit une peinture de son internat accrochée dans un couloir. Sa curiosité l’amène à rencontrer une pensionnaire un peu folle. Après une longue mise en garde au sujet de son internat, Nienke devient méfiante. Des doutes commencent à s’installer de plus en plus au fur et à mesure qu’elle découvre des indices. Parallèlement à ça, son arrivée dans la maison n’est pas de tout repos. Elle est mise à mal par ses colocataires, en particulier par Patricia, une jeune fille hystérique qui la soupçonne d’avoir un lien avec la disparition de sa meilleure amie Joyce.

Patricia réalise également que les membres de l’école font tout pour éliminer les traces de la présence de son amie. Cette double intrigue est le postulat de base de la série. Et sur papier, on peut dire que le scénario a l’air intéressant! Mais voilà, c’était sans compter sur le fait que nous sommes dans une série pour teenagers.

On retrouve toute une série de clichés:

  1. Les adultes sont méchants, cachent des choses aux ados qui remarquent mieux que tout le monde que quelque chose ne tourne pas rond.
  2. Les histoires de coeur sont agaçantes et répétitives. Un jour tu m’aimes, l’autre tu me quittes. Mention spéciale à Mick et Amber! Une succession de quiproquos qui m’a fait perdre très vite patience. Néanmoins, je retiendrai la fraîcheur et l’esprit de la jeune Amber: “Papa, Mick ne m’aime plus, prends un hélicoptère et viens vite me chercher!”.
  3. Les personnages ont besoin d’expliquer tout ce qu’ils font de peur de perdre leurs spectateurs. Rien, absolument rien n’est implicite.
  4. Certains personnages sont caricaturaux au possible. Par exemple, Trudy. C’est la femme de ménage dévouée par excellence. Elle ne rechigne pas à nettoyer en pleine nuit, accepte de se faire traiter d’idiote par ses employeurs et est insultée par les élèves. Mais, le meilleur est sans aucun doute Victor, le gardien. Autoritaire, impitoyable, taxidermiste, s’exprimant en latin au téléphone… il y en a qui cumulent ici!

Quant au format de la série, il nuit énormément au scénario. 10 minutes, c’est court. Excepté avec “Het Huis Anubis” où c’est très très long! Chaque fin d’épisode se termine par un cliffhanger, mais le procédé est lassant car une fois sur deux il ne fait pas avancer l’histoire. Les créateurs ont réussi à faire traîner l’intrigue de la saison 1 sur 114 épisodes! 1.140 minutes! Soit plus de 19 heures pour découvrir le secret de la maison Anubis et savoir ce qu’il est advenu de Joyce!!!

L’histoire gagnerait en fluidité et en intérêt si on enlevait au moins une douzaine d’heures, et encore je suis gentil! Certains leitmotivs sont usés jusqu’à l’os! Nienke qui réconforte constamment Amber, Jérôme et ses plans foireux, Apie et ses conneries, Patricia et sa schizophrénie. Autant ça fonctionne dans le récit, autant ça devient agaçant à la longue et ça perd toute sa saveur.

Maintenant, la série en elle­-même n’est pas foncièrement mauvaise, mais est plutôt réservée à un public jeune. Certains passages proposent une ambiance angoissante et assez de retournements de situations pour tenir les plus jeunes en alerte. Et ça, les flamands savent y faire! La bande ­son n’est pas mauvaise, même si certaines transitions laissent à désirer.

Pour une série qui s’adresse à des enfants; les adolescents sont sans doute trop grand pour y consacrer le moindre intérêt; c’est plutôt dérangeant par moment. Notamment lorsque Jérôme réclame 50 euros à Apie pour apprendre à séduire ou lorsque des écolières affublées de boas se frottent au professeur de théâtre pour le distraire ou encore l’utilisation d’un soutien-gorge comme pendule lors d’une séance d’hypnose.

Bref, on n’est pas encore du côté obscur de la force, mais bon ça reste assez limite par moments. Au final, la série a le mérite d’avoir une chouette intrigue pour les enfants et de bons moments de tensions. Malheureusement, elle est parasitée par de trop nombreuses histoires secondaires inutiles. Si l’évolution des personnages n’est pas encore trop mauvaise, certains auraient mérité être un peu plus soignés.

Sibuna mes amis et à la prochaine!

Salut auditeur! Aujourd'hui, nous allons nous attaquer à "Het Huis Anubis". Cette série teenage est une coproduction belge et hollandaise réalisée par Dennis Bots et Bart Van Leemputten. De nombreux acteurs sont d'ailleurs issus des Pays­-Bas, seuls quelques uns proviennent de Belgique. Het huis Anubis a été diffusée de 2006 à 2009 sur Nickelodeon et plus particulièrement sur les réseaux MTV du Benelux. Il faut savoir qu'il existe plusieurs autres versions de cette série: une version allemande, Das Haus Anubis et une version américaine, House Of Anubis. Ici, nous allons nous concentrer sur la version flamande qui…

En quelques mots...

Sébastien Porcu

Het Huis Anubis

Critique de l'auteur: Une série avec un thème égyptien? Voila de quoi motiver Sébastien! Het Huis Anubis évite-t-elle les clichés d'une série pour teenagers ou tombe-t-elle dans les travers de ses prédécesseurs?

Note des auditeurs/lecteurs Soyez le premier ou la première !

À propos de Sébastien Porcu

En 2012, Sébastien Porcu est diplômé en journalisme à l'UCL. Fan de cinéma, il consacre son mémoire de fin d'études sur les drames sociaux belges en y comparant les approches francophones et flamandes. Sa venue dans AFDS va de paire avec son envie de partir en Australie. Une occasion de plus pour découvrir de nouvelles séries!
x

Regardez aussi

MIF: 1.11 Van Vlees En Bloed, Du Sang, Des Boyaux, De La Rate Et Du Cerveau!

Dramedie dans un lieu inédit: une boucherie, Van Vlees En Bloed évoque le retour d'un fils dans sa famille après une longue absence. Un comeback qui risque d'être compliqué, puisqu'il a toujours considéré le métier familial comme de la daube. Comment va réagir le reste de la tribu?

MIF: 1.10 Safety First, Pas Op!

Dirk, sa soeur Ingrid, Luc et Simon (dit Smos) font partie de Safety First, une équipe d’agents de sécurité d’un amateurisme plus qu'épatant! Dirk, chef de la bande, entend former ses jeunes recrues au métier de vigile, tant bien que mal, entre sa volonté d’être un bon chef et d’être intégré.