Accueil > Les Feuilletons > Made In Flandre > MIF: 1.08 Het Eiland, Un Air De Déjà-Vu

MIF: 1.08 Het Eiland, Un Air De Déjà-Vu

heteilandimage

Salut auditeur,

J’espère que tu es bien accroché car aujourd’hui, je t’emmène avec moi pour une nouvelle série comique, j’ai nommé Het Eiland. Réalisée en 2004 par Jan Eelen, la série comprend 13 épisodes dans lesquels nous suivons la vie de plusieurs employés de bureau de l’entreprise pharmaceutique Cynalco Medics.

En son temps, la série a connu un succès à la fois public et critique et a eu la chance d’être diffusée sur la célèbre chaîne Comedy Central en 2008, à peine un an après sa création.

Alors, durant mon visionnage, je n’ai pu m’empêcher de penser à la série américaine The Office. Mais voila, la série est bel et bien sortie plus tard qu’Het Eiland. Si en soi la manière de filmer est totalement différente, puisque dans The Office on assiste à un mockumentary, Het Eiland préfère se la jouer plus traditionnelle.

Pourtant, les ressemblances entre les deux séries me frappent. Au niveau des personnages, certains canevas sont assez similaires et l’histoire en elle-même est presque identique. Bien entendu, je généralise auditeur, calme-toi…

Dans Het Eiland, on suit le quotidien de plusieurs employés de bureau, suite au départ fracassant d’un de leurs directeurs bien aimé. Grand amateur de porno, il passait la plupart de ses journées à se palucher plutôt que de travailler.

Son départ permet d’accueillir un nouveau personnage: Alain “Protput” Vandam, un homme extrêmement stressé, maladroit et accumulant toute la malchance du monde. C’est véritablement son arrivée qui va lancer la série et créer de nouveau quiproquos et sketchs. Il finira par intégrer une équipe de trois travailleurs: Michel, Guido et Franckie.

Si au départ, le pitch de la série m’emballait particulièrement, je dois dire que j’ai rapidement déchanté. Je pense que la réalisation vieillotte a beaucoup joué dans mon appréciation ainsi que le rythme. Oui, il y a des gags amusants, mais je trouve le rythme quelque peu plat.

Et pourtant, Dieu sait que les personnages s’agitent et courent dans tous les sens. Certains hurlent un peu trop souvent à mon goût et en font des tonnes.

Malgré ses excellentes notes et critiques, je me dois de nager en eaux contraires. Het Eiland possède de bonnes idées, quelques personnages qu’on aime voir s’affronter à coups de joutes verbales, mais l’enrobage n’est pas assez percutant pour qu’il puisse retenir toute mon attention.

Or, c’est une série datant de 2004, mais je trouve qu’elle a malheureusement très mal vieilli. Le générique m’avait déjà fait déjà saigner les yeux et se liquéfier mes tympans.

Mais, ne panique pas auditeur, je serai de retour très bientôt avec une prochain critique et je te promets d’être doux et tendre…

Salut auditeur, J’espère que tu es bien accroché car aujourd'hui, je t’emmène avec moi pour une nouvelle série comique, j’ai nommé Het Eiland. Réalisée en 2004 par Jan Eelen, la série comprend 13 épisodes dans lesquels nous suivons la vie de plusieurs employés de bureau de l’entreprise pharmaceutique Cynalco Medics. En son temps, la série a connu un succès à la fois public et critique et a eu la chance d’être diffusée sur la célèbre chaîne Comedy Central en 2008, à peine un an après sa création. Alors, durant mon visionnage, je n’ai pu m’empêcher de penser…

En quelques mots...

Sébastien Porcu

Het Eiland

Critique de l'auteur: Les aventures des employés de Cynalco Medics sont toujours farfelues. Et ce n'est pas ce qui les dérange. Une série qui, bien que déjantée, souffre d'un rythme trop plat et d'une réalisation vieillotte.

Note des auditeurs/lecteurs 4.9 ( 1 votes)

À propos de Sébastien Porcu

En 2012, Sébastien Porcu est diplômé en journalisme à l'UCL. Fan de cinéma, il consacre son mémoire de fin d'études sur les drames sociaux belges en y comparant les approches francophones et flamandes. Sa venue dans AFDS va de paire avec son envie de partir en Australie. Une occasion de plus pour découvrir de nouvelles séries!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

x

Regardez aussi

MIF: 1.11 Van Vlees En Bloed, Du Sang, Des Boyaux, De La Rate Et Du Cerveau!

Dramedie dans un lieu inédit: une boucherie, Van Vlees En Bloed évoque le retour d'un fils dans sa famille après une longue absence. Un comeback qui risque d'être compliqué, puisqu'il a toujours considéré le métier familial comme de la daube. Comment va réagir le reste de la tribu?

MIF: 1.10 Safety First, Pas Op!

Dirk, sa soeur Ingrid, Luc et Simon (dit Smos) font partie de Safety First, une équipe d’agents de sécurité d’un amateurisme plus qu'épatant! Dirk, chef de la bande, entend former ses jeunes recrues au métier de vigile, tant bien que mal, entre sa volonté d’être un bon chef et d’être intégré.